RMC
Exclusivité

"Que chacun fasse son boulot": le coup de gueule de Bruno Le Maire contre les fournisseurs d'énergie

Interpellé par une boulangère qui déplore qu'EDF ne soit pas en capacité de l'accompagner concernant certaines aides, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a sèchement invité le fournisseur d'énergie à faire "son boulot", ce jeudi sur RMC, en déduisant les réductions dues aux artisans.

Alors que les prix de l'énergie flambent, de nombreux artisans s'inquiètent et craignent de ne pas pouvoir payer leurs prochaines factures d'électricité. C'est le cas d'Alexandra, boulangère dans le Doubs, qui réclame une aide immédiate et déplore "l'hécatombe" parmi ses collègues. Et elle l'assure, son fournisseur d'énergie EDF n'est pas capable de calculer l'amortisseur, une aide qui s'adresse aux TPE et PME pas éligibles au bouclier tarifaire et qui doit entrer en vigueur au 1er janvier.

"La responsable régionale d'EDF ne sait même pas calculer cet amortisseur. Le 15 janvier, je vais avoir une facture où EDF est censé déduire le montant de cette aide mais chez EDF personne ne sait le calculer", déplore-t-elle ce jeudi sur RMC, alors que l'amortisseur doit permettre aux artisans de réduire leur facture de 20%.

Une situation qui agace Bruno Le Maire, invité d'"Apolline Matin" sur RMC et RMC Story: "Je comprends votre inquiétude. Il n’y aura pas d’hécatombe, nous ferons tout pour sauver les boulangers", promet le ministre de l'Economie, qui doit rencontrer le président d'EDF ce vendredi.

"Que chacun fasse son boulot et le pays tournera mieux"

Quant à l'amortisseur, il l'assure, il doit être inscrit sur la facture. "Vous devez inscrire l’amortisseur sur votre facture pour qu'il soit intégré et que ça puisse vous rassurer sur ce que vous aurez à payer", ajoute Bruno Le Maire avant de prévenir le fournisseur d'énergie.

"Je veux pousser un coup de gueule: on envoie des factures aux gens qui ne correspondent pas à ce qu'ils auront à payer, sans indiquer l'amortisseur, que c'est des tarifs d'hiver et que ça doit être lissé sur l’année", déplore le ministre de l'Economie.

"Je demande aux énergéticiens d’inscrire sur la facture le montant de l'amortisseur pour qu'ils arrivent à dire réellement aux artisans et aux entrepreneurs ce qu'ils ont à payer. Que chacun fasse son boulot et le pays tournera mieux", appelle Bruno Le Maire.

Un critère en moins pour bénéficier des aides

Mais ce n'est pas le seul point d'inquiétude d'Alexandra. La boulangère assure qu'on lui demande d'avoir un excédent brut d'exploitation "négatif ou en baisse" pour bénéficier de certaines aides. Bonne nouvelle pour elle, "l'EBE négatif ne fait plus partie des critères", lui assure Bruno Le Maire.

"Il faut simplement que la facture qu'il vous reste à payer continue de représenter 3% de votre chiffre d'affaires pour que ce soit ciblé sur ceux qui en ont le plus besoin et cibler les aides de l'Etat sur ceux qui ont réellement les factures les plus élevées", poursuit le ministre de l'Economie.

Pour être éligibles à l'amortisseur, les entreprises doivent remplir les conditions suivantes: que leur facture d’électricité ou de gaz représente au moins 3% de leur chiffre d’affaires et qu'elles aient subi une hausse de leur facture de +50% par rapport à 2021. Pour bénéficier de l’aide, elles doivent simplement déposer leur facture sur le site des impôts.

GDu