RMC

Total: la CGT annonce la fin de la grève à Donges, vers une sortie de crise au niveau national?

La situation va-t-elle bientôt se décanter chez Total? La CGT assure avoir porposé un protocole de sortie de crise à la direction, alors que la grève se lève à Donges.

La CGT de TotalEnergies dit avoir proposé mercredi matin à la direction du groupe un "protocole de fin de conflit", après plus de trois semaines de grève dans les raffineries.

Cette proposition demandait "la mise en place de négociations sur l'emploi et les investissements, des négociations locales sur les problématiques spécifiques remontées par les grévistes", ainsi que des "garanties sur l'absence de répression vis-à-vis des grévistes", a indiqué à l'AFP Eric Sellini, coordinateur national de la CGT pour TotalEnergies alors que les sites commencent à voter pour décider ou non de la poursuite du mouvement. Selon lui, la direction a refusé cette proposition, ce que TotalEnergies, interrogé par l'AFP, n'a pas immédiatement pu confirmer.

La grève a été reconduite mercredi à la mi-journée à la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville-L'Orcher, près du Havre (Seine-Maritime), mais le site de Donges a quant à lui décidé d'arrêter le mouvement ce mercredi midi.

"En responsabilité et en conscience, l'arrêt de la grève a été annoncé pour le personnel d'exploitation à compter de 13h et pour le personnel de jour à compter 17h", a-t-il déclaré le secrétaire CGT Fabien Privé Saint-Lanne devant la presse à l'issue d'une assemblée générale.

Plus d'information à suivre

RMC avec AFP