RMC

Vers la fin des chèques? "C'est le seul moyen de paiement que j'ai!"

En 2013, 71% des chèques émis dans l'Union Européenne l'ont été en France. Mais ce moyen de paiement, considéré comme un "dinosaure", pourrait bientôt s'éteindre. Le gouvernement a présenté un amendement au Sénat pour passer la durée de validité du chèque de douze à six mois, dans le but d'en réduire progressivement son utilisation.

L'ère du chèque pourrait bientôt prendre fin. Le gouvernement présente ce jeudi au Sénat un amendement qui prévoit de réduire la durée de validité du chèque d'un an à six mois. Pour les Français qui en utilisent encore, c'est un véritable coup dur.

"Je viens de faire des courses, j'ai dépensé 20 euros en chèque. L'autre jour, j'ai acheté un opinel 8 euros, j'ai demandé si je pouvais payer par chèque, on m'a répondu 'non, on n'accepte plus'. C'est le seul moyen de paiement que j'ai", se plaint Alex, cuisinier.

Cette mesure pénaliserait les personnes aux revenus les plus modestes, selon la présidente de l'association de consommateurs CLCV Reine-Claude Madère, qui estime qu'"une personne qui achète un bien de 500 euros va vouloir le payer en plusieurs mois et pas tous les mois parce que ça tire un peu". "Six mois, ça va faire court", poursuit-elle.

En moyenne, un Français utilise 37 chèques par an. Mais cette pratique diminue d'environ 5% chaque année.

F. H. avec Pierre Gallaccio