RMC

"En colère, il faisait un peu peur": qui était Idriss Déby, le président tchadien mort au front?

"LE PORTRAIT" - Le président tchadien, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu'il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end.

Le président tchadien Idriss Déby est mort mardi des suites de ses blessures reçues au combat. C’est rare aujourd’hui qu’un président meurt au front, c’est presque chevaleresque. Il aimait les armes, il aimait les champs de bataille, où il a donc trouvé la mort ce week-end, à 68 ans.

Le comble, c’est qu’il a été réélu, ce lundi, il y a trois jours seulement, président du Tchad. Cela aurait été son sixième mandat. Tout ça grâce à la France, qui l’a aidé à accéder au pouvoir, puis à le garder pendant 30 ans.

C’est pourtant le fils d’un éleveur modeste. Il est musulman, il a 6 femmes et énormément d’enfants. Ça lui permettait de mettre à tous les postes clés que ce soit militaires, économiques ou politiques, des personnes de sa famille. C’est d’ailleurs son fils Mahamat Idriss Déby qui lui succède ce mercredi à la tête du pays.

Un des pays les plus pauvres

Il était un peu plus dictateur que président. “En colère, il fait un peu peur”, commentait, anonymement bien sûr, un syndicaliste tchadien. Pendant cette dernière campagne électorale, ses forces de l’ordre ont attaqué le domicile d’un opposant, faisant plusieurs morts.

Pourtant, en 2015, il assurait être prêt à quitter le pouvoir aujourd’hui, si le Tchad restait stable après lui. “Jje prendrais des vacances”, disait-il. Mais il ne faisait rien pour assurer une quelconque succession. En revanche, il faisait beaucoup pour changer la constitution afin de rester indéfiniment au pouvoir.

>> A LIRE AUSSI - Tchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au combat, selon l'armée

D’après les “Panama Papers”, il a aussi détourné plusieurs milliards de dollars. C’était donc un ami assez gênant de la France, mais en même temps, tout à fait indispensable. Indispensable à cause de son armée, la plus puissante et la seule qui soit aguerrie dans la région. Faisant du Tchad un partenaire essentiel de l’opération barkhane.

Réussite militaire donc, mais pas du tout économique. Malgré sa production de pétrole, le Tchad est resté un des pays les plus pauvres du monde.

Bérengère Bocquillon