RMC

En vacances avant même que l'école ne soit terminée: "Rater les deux derniers jours, ce n'est pas grave"

-

- - AFP

La date officielle des grandes vacances, c'est mardi 5 juillet à la sortie des classes. Pourtant, un certain nombre d'élèves partiront dès ce vendredi. Preuve en est à la sortie de cette école primaire d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

Nous sommes le vendredi 1er juillet et ce n'est toujours pas les vacances scolaires. La date officielle est en effet pour ce mardi 5 juillet à la sortie des classes. Des vacances, en plein milieu de la semaine, une galère pour les parents d'élèves, qui souvent travaillent. Mais à la sortie de cette école primaire d'Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine, on pouvait sentir déjà sentir comme un parfum de congés. "Je pars samedi en vacances avec mes enfants, témoigne sur RMC cette mère de famille. Ils rateront les deux derniers jours. Ils sont en CP et en petite section, ce n'est pas très grave".

Et de confier: "Je n'avais pas imaginé que le vendredi 1er juillet ce n'était pas la fin de l'école. Comme j'ai planifié, je ne peux pas annuler". Pour Laetitia aussi, terminer un mardi cela ne convient pas: "Autant terminer un vendredi plutôt qu'en semaine où cela met tout le monde dans la contrainte. D'autant plus que les locations sont du samedi au samedi donc c'est quand même bien la galère pour tout le monde".

Hervé-Jean Le Niger, vice-président national de la FCPE (Fédérations de conseils de parents d'élèves), veut une refonte du calendrier scolaire. "Il y a une nécessité quand on voit ce type de bug où l'on termine en milieu de semaine la fin d'année scolaire, explique-t-il. Il y a une réflexion globale avec le ministère de l'Education nationale à propos de la refonte du calendrier scolaire, de la diminution des vacances d'été qui sont beaucoup trop longues".

M.R avec Antoine Boyer