RMC

Enfants abandonnés à l'hôpital après un accident de la route: les premiers éléments glaçants de l'enquête

Un couple du Pas-de-Calais est toujours en garde à vue pour tentative d'assassinat. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé un homme au couteau. Ils ont également abandonné leur fillette en état de mort cérébrale à l'hôpital après un accident de la route lundi à Samer.

Leur fillette de 18 mois est morte la nuit dernière au CHU de Lille. Elle avait été grièvement blessée dans un accident de la route lundi à Samer dans le Pas-de-Calais. Ses parents avaient pris la fuite dans la nuit de lundi à mardi, laissant leurs trois enfants (de 18 mois, 3 et 4 ans) seuls à l'hôpital.

Les parents, eux, ont été interpellés mercredi après-midi à Outreau et placé en garde à vue. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le couple n'est pas en garde à vue pour abandon d'enfants mais pour tentative d'assassinat.

Lundi, une heure avant l'accident, le couple voulait en découdre avec un homme, un ancien amant de la femme qui serait en fait le père de la fillette décédée dans l'accident, d'après une source proche du dossier.

Des analyses sanguines toujours en cours

Le suspect aurait poignardé son rival pour se venger. L'homme, légèrement blessé, a depuis déposé plainte.

Un couteau a été retrouvé dans la voiture avec laquelle le couple a eu un accident. L'arme blanche correspond à celle de l'agression. C'est sans doute pour cette raison, qu'ils ont pris la fuite lundi soir en laissant leurs enfants derrière eux, précise une source proche du dossier.

Dès les premières heures de la garde à vue, le couple a reconnu l'agression mais a contesté l'intention de tuer.

Lundi après-midi, c'est la mère qui conduisait sans permis de conduire, sans assurance, ni de contrôle technique à jour quand elle a percuté un poteau d'un pont ferroviaire à Samer blessant ses trois enfants. Contrôlée positive à l'alcool, elle avait reconnu avoir pris de la drogue dans le week-end. Des analyses sanguines sont toujours en cours.

Marion Dubreuil (avec Paulina Benavente)