RMC

François de Closets sur RMC : « Le système ne peut plus éviter une crise majeure »

François de Closets

François de Closets - -

Ce vendredi sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin recevait François de Closets. Le journaliste et écrivain a estimé que les politiques ne disent pas la vérité aux Français. Il les a appelé à un réveil avant le décrochage.

Ce vendredi matin de 8h35 à 9h, Jean-Jacques Bourdin recevait Fran sur RMC et BFMTV, François de Closets. L’auteur du livre « Maintenant ou jamais », en librairie le 4 septembre, a regardé la France, ses politiques et ses citoyens et constate avec amertume un certain déclin du pays. « La France n’a pas encore coulée mais les Français sont tout autant déboussolés. Nos repères politiques ne sont-ils pas en train de vaciller ? ». Gauche et droite sont dans le même panier pour le journaliste écrivain qui regrette le manque de réalisme et de vérité des politiques français.

Le Front national au pouvoir ?

8h49 - François de Closets : « Si ce parti arrive au pouvoir et que ça créé le déclic salvateur... pourquoi pas ? Après on l'élimine. Aujourd'hui, les deux tiers de notre dette sont sur les marchés internationaux. Chaque année, la France doit trouver près de 200 milliards d'euros. Les Banques centrales se sont mis à faire de la fausse monnaie. Ça créé un bulle. Elle va exploser. En France, il faut couper dans les dépenses. Et les marchés financiers vont nous dire : vous faites vos réformes sinon votre argent vous ne le trouverez qu’à 8 ou 10%. C'est inéluctable et il faut voir au-delà. Il ne faut pas être fataliste. Les gens vont changer, les hommes politiques vont cesser de penser à leur réélection, comme dans les changements qu’a connus la France en 1940 (pas du bon côté) ou en 1958 avec le général de Gaulle. Il faut quelqu'un qui ne vienne pas pour sa carrière, un chef de gouvernement qui n'est pas membre d'un parti, qui ne veut pas être réélu et qui peut donc dire la vérité ».

8h45 - François de Closets : « Le capitalisme financier créateur d'inégalité nous l'avons laisser s'implanter plus que dans tout autre pays. Il faut dire la vérité ! Il y a 40 ans que l'on sait qu'il y a du chômage de masse et en face on trouve des employeurs qui peinent à recruter. Il y a 100 000 emplois qui devraient être pourvus et qui ne le sont pas. On a un problème de formation des jeunes mais on ne veut pas en parler. Il faut changer ce système avant 3 ans. Là, il faut changer ».

8h44 - François de Closets : « La France est béni des dieux. Le monde entier nous verse une rente touristique de 35 milliards. Il est incompréhensible que la France se soit ruinée. La classe politique à l’ origine de cela, c'est nous qui l'avons choisi. Il faut la droite et la gauche... A un moment c'est la droite au pouvoir... puis c'est la gauche et à ce jeu-là on a ruiné la France ».

8h42 - François de Closets : « Notre dette est méditerranéenne et on nous prête comme à l'Allemagne. Aujourd’hui on fait tout pour ne pas voir l'état dans lequel est la France. Tous les surendettés tombent sous le coup du créancier. On perd son indépendance quand on a des dettes comme nous en avons ».

8h35 - François de Closets : « Depuis 40 ans nous sommes dans le déclin. Au bout du déclin, il y a le décrochage. La méthode Coué les Français savent que ça ne fonctionne pas. La fatalité non plus. Je dépasse cela. C'est un peu le nageur qui va se noyer et qui au fond de la piscine va trouver le fond pour repartir à la surface. Il faut cesser de raconter que tout va s'arranger. Le système ne peut plus éviter une crise majeure ».

Revivez la matinale de Bourdin & Co de ce vendredi 30 août

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin