RMC

Fusillade de Munich: "Paris, Nice, on se dit que c'est toujours loin et puis ça arrive à côté de chez vous"

-

- - AFP

A Munich, l'heure était au recueillement après la fusillade qui a fait 9 morts et 35 blessés, vendredi près du centre commercial Olympia Park.

Les habitants de Munich sont encore sous le choc après la fusillade qui a fait 9 morts et 35 blessés près du centre commercial Olympia Park. Voisins et habitants de la ville étaient nombreux à se déplacer ce week-end pour rendre hommage aux victimes.

Devant la station de métro qu'elle prend tous les matins, Alessa ne peut contenir ses larmes et sa stupeur: "Je ne peux pas croire que ce soit arrivé dans notre ville, où nous vivons, où nous allons travailler tous les jours. Des gens sont morts, je suis choquée, je n'arrive pas à y croire".

Pour Sarah, qui habite juste à côté du centre commercial, être présente sur les lieux du drame est un moyen d'exorciser son angoisse: "J'ai dit à mon copain que je voulais aller ici parce que je voulais aller dehors pour ne plus avoir peur. Je devais réaliser ce qu'il s'était passé. C'est tellement irréel".

"Je vais penser à eux"

Petit à petit, les trottoirs se sont remplis de fleurs ou de dessins. Daniela a tenu a rendre hommage aux victimes: "J'ai apporté 9 bougies pour les 9 victimes. Je vais les allumer et penser à eux".

A côté des bougies, des pancartes, les blessés guérissent toujours. "Reposez en paix, vous nous manquerez", peut-on lire. Et Joel, 19 ans, qui a perdu un ami dans la fusillade ne peut s'empêcher d'afficher son incompréhension: " On entend parler de Paris de Nice mais on se dit toujours que loin et puis soudain ça arrive à côté de chez vous. C'est difficile à croire. Pourquoi les gens font-ils des choses pareilles?"