RMC

"Gilets jaunes": ce que l'on sait des "cahiers de doléances" mis à disposition dans 10.000 communes

Des cahiers de doléances seront à disposition des administrés dans près de 10.000 communes

Des cahiers de doléances seront à disposition des administrés dans près de 10.000 communes - -

En pleine crise des "gilets jaunes", plusieurs maires ruraux veulent profiter de leur proximité avec les habitants pour être des relais avec le gouvernement.

Plus de 10.000 petites communes vont ainsi ouvrir leurs portes samedi 8 décembre et recueillir les doléances de leurs administrés sur un cahier spécialement mis en place. Les maires y voient une confirmation de leur rôle essentielle dans la République et la confiancer accordée par les habitants.

"J'essaie de trouver d'autres solutions"

Tel sera le cas à Blasimon en Gironde. Aurélie, "gilet jaune", accueille le cahier de doléances comme un autre moyen de se faire entendre.

Elle viendra avec certitude écrire dedans: "Tous les mois je fais des efforts pour finir le mois. Et malheureusement, ça ne marche pas quand même. Donc j'essaie de trouver d'autres solutions". 

"Vous avez la rue d'un coté. Et vous avez le président de la République de l'autre"

Le maire Daniel Barbe, ouvrira les portes de la mairie aux citoyens de cette commune de Gironde:

"Vous avez la rue d'un coté. Et vous avez le président de la République de l'autre. Et je pense que le réseau des maires ruraux est certainement le réseau le meilleur à l'heure actuelle pour faire revenir ce que la base de ce pays, ce que les gens nous sommes vivent". 

Comme en 1789, avant les Etats Généraux, un cahier de doléances sera donc mis à la disposition du public.

Toutes les revendications seront collectées, compilées et remises au président de la République, par l'association des maires ruraux de France, qui a monté en urgence cette opération "Mairies ouvertes".

Sofia Briganti & J.V