RMC

Guaino: «Aucune insulte» dans le discours de Sarkozy

Henri Guaino sur RMC et BFMTV.

Henri Guaino sur RMC et BFMTV. - -

Sur RMC et BFMTV ce lundi, le conseiller spécial de l'Elysée, Henri Guaino, assure qu'«aucune attaque personnelle» n'a été portée par Nicolas Sarkozy à l'encontre de François Hollande, dimanche à Marseille. Le candidat PS avait dénoncé la «violence» de la campagne du chef de l'Etat.

Lors de son discours, dimanche à Marseille, Nicolas Sarkozy a vivement critiqué, sans jamais le nommer, son rival socialiste François Hollande. A tel point que ce dernier a critiqué la « violence » de ses propos. Invité d'RMC et BFMTV ce lundi, le conseiller spécial de l'Elysée, Henri Guaino, rejette catégoriquement la remarque.

«Des attaques sur le comportement politique»

« Où avez-vous vu dans ce discours la moindre insulte ? La moindre attaque personnelle ? (...) Il n'y avait aucune insulte dans ce discours, sinon vous me dites où, à quelle page... (...). J'ai entendu dire qu'on avait parlé de lâcheté. Il n'y a rien d'autre que des critiques politiques et des attaques politiques. Des attaques sur le comportement politique, sur le discours politique et sur les propositions politiques. Aucune attaque personnelle »

«Manque de courage dans beaucoup de domaines»

Mais Henri Guaino estime néanmoins que François Hollande « fait preuve de manque de courage dans beaucoup de domaines. Parce qu'il fait des clins d'oeil à toutes les clientèles et il dit à chacune ce qu'elle a envie d'entendre sans se soucier de savoir si c'est contradictoire avec ce qu'il a dit aux autres. Donc ça c'est pas une preuve de courage politique; c'est une preuve au contraire d'un manque de courage politique ». Henri Guaino est considéré comme étant l'une des « plumes » de Nicolas Sarkozy.

fpoudevigne