RMC

Hollande, Aubry, Jospin et Royal affichent leur unité

François Hollande, Martine Aubry, Ségolène Royal et Lionel Jospin côte à côte et tout sourire à La Rochelle: la famille socialiste a choisi jeudi soir l'image de l'unité à l'orée d'une université d'été tournée vers l'élection présidentielle de 2012. /Phot

François Hollande, Martine Aubry, Ségolène Royal et Lionel Jospin côte à côte et tout sourire à La Rochelle: la famille socialiste a choisi jeudi soir l'image de l'unité à l'orée d'une université d'été tournée vers l'élection présidentielle de 2012. /Phot - -

Par Elizabeth Pineau LA ROCHELLE (Reuters) - François Hollande, Martine Aubry, Ségolène Royal et Lionel Jospin côte à côte et tout sourire: la...

Par Elizabeth Pineau

LA ROCHELLE (Reuters) - François Hollande, Martine Aubry, Ségolène Royal et Lionel Jospin côte à côte et tout sourire: la famille socialiste a choisi jeudi soir l'image de l'unité à l'orée d'une université d'été tournée vers l'élection présidentielle de 2012.

Les trois candidats à la primaire socialiste et l'ancien Premier ministre ont posé ensemble dans le jardin de la fédération PS de Charente-Maritime, traditionnel rendez-vous qui précède les débats organisés chaque fin d'été dans le port charentais.

La maire de Lille et le député de Corrèze, favoris des sondages pour la primaire d'octobre, sont arrivés ensemble. "Nous sommes socialistes", a simplement dit Martine Aubry.

Arrivé quelques minutes auparavant, Lionel Jospin, qui n'était pas venu au "pot de la fédé" depuis 2006, a invité ses camarades à débattre dans l'harmonie.

"Il y a des tensions, c'est normal mais ils faut tous qu'ils la maîtrisent cette tension, parce que ce qui va être très important après c'est la confrontation devant les Français", a-t-il déclaré à la presse. "Je leur souhaite du débat mais quand même aussi de l'harmonie".

L'ancien Premier ministre, qui s'est retiré de la vie politique après son échec au premier tour de l'élection présidentielle en 2002 a apporté par avance son "plein soutien" au futur candidat de son camp.

"Ils ont tous du talent, ils ont tous été proches de moi. Donc, moi, je serai en plein soutien de celui ou celle, de celle ou celui qui sera désigné dans cette primaire pour porter nos couleurs et aussi apporter un espoir", a-t-il dit.

Lionel Jospin, François Hollande et Martine Aubry ont discuté un moment dans le jardin de choses légères, de leurs vacances notamment, bientôt rejoints par Ségolène Royal, tout sourire, en veste rouge.

"C'est un grand honneur que Lionel Jospin soit à nos côtés ce soir", a dit le premier secrétaire par intérim, Harlem Désir, qui a promis "une rentrée de combat, de défense des Français au moment où la droite veut leur imposer une rentrée d'injustice fiscale et de sacrifices".

Elizabeth Pineau, édité par Gérard Bon

REUTERS