RMC

Dans ce restaurant parisien, plus de paille en plastique... mais en verre, en bambou ou en inox

A l'occasion de la "Journée de l'environnement", le 5 juin, le message de l'ONU est clair: bannir les produits plastique à usage unique, et notamment les pailles. Des solutions alternatives existent. Reportage RMC.

Les ONG ont décidé d'appeler leur action "Straw Wars", la "guerre des pailles"... Ce 5 juin, à l'occasion de la "journée mondiale de l'environnement", un message est mis en avant par l'ONU: bannir les produits plastique à usage unique. Et notamment les pailles en plastique. Un fléau pour nos plages et nos océans: 8,8 millions de pailles sont utilisées chaque jour par la restauration rapide en France.

Pourtant, les solutions alternatives existent. Dans ce restaurant dans le 9ème arrondissement de Paris, les pailles sont en verre, en bambou ou en inox. Il y a un an, Traï Nguyen a banni le plastique de son restaurant. "On voit les animaux bouffer du plastique en permanence. Forcément, on cherche des solutions. J'ai cherché et j'ai trouvé" explique-t-il. 

Aujourd'hui, il a une vingtaine de pailles, à environ 2 euros pièce. "C'est une démarche que je ne compte même pas dans le budget. Je sais qu'un jour ce sera amorti. Les pailles en plastique c'est jetable, et on rachète un autre paquet. Là, j'en achète une et je sais que je vais la réutiliser à l'infini". 

L'association "Bas les pailles" milite depuis plus d'un an. "Les pailles en plastique étaient les grandes oubliées des lois récentes estime Yasmine, cofondatrice de l'association. Pour nous, c'est une évidence que ces pailles qui ne durent que 20 minutes doivent être intégrées dans la loi de transition énergétique, mais non, pas du tout".

L'association espère que l'Unions européenne interdise les pailles comme 9 autres produits en plastique à usage unique. Réponse attendue courant 2019. 

Laurence Méride avec X.A