RMC

Attaque chimique en Syrie: "Emmanuel Macron ne peut pas reculer" sur les frappes

Selon le président de l'Observatoire des pays arabes, des frappes en Syrie reviennent à "trouver une aiguille dans une botte de foin".

La France annoncera dans les prochains jours en coordination avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni sa décision quant à une éventuelle riposte militaire contre les "capacités chimiques" du régime syrien, a déclaré ce mardi Emmanuel Macron.

Selon Antoine Basbous, président de l'Observatoire des pays arabes, la coalition va devoir jouer aux équilibristes, afin de frapper de manière chirurgicale les armes chimiques du régime, sans détruire les positions des alliés de Damas: 

"Pour sa crédibilité, Emmanuel Macron ne peut pas reculer. Il a annoncé qu'il allait frapper les capacités chimiques, mais faut-il les identifier de manière précise, tout en épargnant les alliés de la Syrie, que sont les Russes et les Iraniens. Donc, c'est trouver une aiguille dans une botte de foin parce qu'on ne sait pas où se trouvent précisément les capacités chimiques du régime".
X.A