RMC

Chapeaux, tenues flashy... Le style unique de la reine Elizabeth II

Elizabeth II saluant la foule, le 5 juin 2021

Elizabeth II saluant la foule, le 5 juin 2021 - Frank Augstein / POOL / AFP

Vert, jaune, bleu... les tenues de la reine Elizabeth II ont toujours été très hautes en couleur. Sans oublier les innombrables chapeaux portés tout au long de son règne long de 70 ans.

Un chapeau, et des tenues hautes en couleur. C’est l’image que beaucoup ont en tête à l’évocation de la Reine Elizabeth II. La reine d’Angleterre est morte jeudi à l’âge de 96 ans, mais jusqu’au bout, ses tenues ont passionné les fans de la famille royale ainsi que tous les Britanniques.

Et l’élément le plus emblématique des tenues de la reine, c'est bien entendu les chapeaux. Au fil des années, elle en a porté nombre de différents, à plumes, ou encore à fleurs… Des chapeaux presque toujours assortis au reste de la tenue. Au cours de ses soixante-dix ans de règne, Sa Majesté semble avoir testé toutes les teintes du nuancier, du jaune poussin au vert fluo en passant par le fuchsia ou le bleu roi.

Des couleurs vives qui étaient notamment choisies pour que cette “petite dame” de 1m63, soit repérée très rapidement.

"La reine est bien connue pour ses tenues unies de couleurs vives qui visent à s'assurer qu'elle est facilement reconnaissable lors des grandes occasions", expliquait en 2016 Caroline de Guitaut, curatrice d'une exposition consacrée aux tenues d'Elizabeth II.

Des paris sur la couleur de ses chapeaux

Cette passion pour les couleurs et les vêtements a conquis le cœur des sujets britanniques qui ont pris l’habitude de parier sur la couleur du chapeau de la reine chaque année à l’occasion de la course hippique Royal Ascot.

Autre accessoire presque toujours porté par la monarque, des gants, unis et immaculés. Ceux-ci, portés été comme hiver, avaient aussi un côté "pratique", souligne Grant Harrold, ancien majordome de la famille royale: il s'agissait de "veiller à ne pas attraper de microbe ou de rhume" lorsqu'elle serrait les mains de ses sujets.

Et puis la reine d’Angleterre était aussi précurseur en termes d’écologie et d'anti-gaspillage, car ses tenues, toujours largement analysées par la presse, n'étaient pas destinées à n’être portées qu’une seule fois.

"Quand ses ensembles ont été suffisamment vus par le public, elle les fait modifier et les reporte ensuite. Quand ce n'est plus possible, elle les porte alors uniquement dans le cadre privé", explique à France Info Thomas Pernette auteur d'Elizabeth II : les chapeaux de la couronne.

La garde-robe de la reine a été parfois aussi un moyen de faire passer des messages, en arborant par exemple un trèfle irlandais ou une feuille d'érable canadienne lors d'une visite officielle, façon subtile d'honorer ses hôtes.

Guillaume Descours avec AFP