RMC

Manche: 1.300 traversées illégales entre la France et la Grande-Bretagne en une journée, un record

1.295 personnes ont traversé la Manche, ce lundi 22 août 2022. (Photo d'illustration)

1.295 personnes ont traversé la Manche, ce lundi 22 août 2022. (Photo d'illustration) - Sameer Al-DOUMY © 2019 AFP

1.295 exilés ont traversé illégalement la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni, ce lundi 22 août 2022, du jamais-vu. De nombreux migrants ont été secourus et ramenés au port de Douvres, y compris des bébés et des enfants. Les conditions climatiques étaient optimales pour réduire les risques de cette traversée dangereuse.

C'est un nouveau record. Pour la seule journée du lundi 22 août 2022, 1.295 personnes ont traversé illégalement la Manche. Les exilés ont rejoint le Royaume-Uni à bord de 27 embarcations, selon les chiffres publiés ce mardi par le ministère britannique de la Défense.

Certains ont dû être secourus et ramenés au port de Douvres, y compris des bébés et des enfants.

D'après Pierre Roques, de l'Auberge des migrants, association d'aide aux migrants présente à Calais (Pas-de-Calais), le pic de traversée de lundi est "dû aux conditions météo, optimales pour traverser en ce moment".

22.670 personnes depuis le début de l'année

Les migrants "ne restent pas en France car les conditions de vie sont déplorables", a estimé de son côté Juliette Delaplace, du Secours Catholique. "Il y a toujours l'été une hausse saisonnière, car c'est très difficile de survivre à la rue à Calais en hiver".

Depuis le début de l'année, ce sont 22.670 personnes qui ont effectué ce voyage, d'après le décompte de l'agence Press Association. À la même date, en 2021, ils étaient 12.500.

Un récent rapport parlementaire britannique estimait que le total pourrait atteindre cette année 60.000 personnes malgré les promesses répétées du gouvernement conservateur britannique. Ce sujet est une priorité depuis le Brexit, le gouvernement verse des millions de livres à la France pour l'aider à renforcer la surveillance des côtes et multiplie les mesures pour durcir l'accueil des migrants.

Un accord très controversé avec le Rwanda

"L'augmentation des traversées dangereuses de la Manche est inacceptable", a déclaré un porte-parole du gouvernement, estimant que le phénomène justifiait le durcissement de la politique migratoire.

Au printemps, Londres a conclu avec le Rwanda un accord très controversé, pour envoyer dans ce pays d'Afrique de l'Est, les demandeurs d'asile arrivés illégalement sur le sol britannique. Sauf qu'un premier vol qui était prévu en juin a été annulé, après une décision de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). La justice britannique doit étudier la légalité du plan au mois de septembre.

A.B avec AFP