RMC

Pédophilie dans l'Eglise: le Vatican donne 21 points de réflexion aux évêques

Un document comportant 21 points de réflexion, proposés par des commissions et des conférences épiscopales, a été présenté jeudi par le pape aux participants d'une réunion mondiale inédite au Vatican sur les agressions sexuelles de mineurs par le clergé.

Le pape François a réclamé des mesures "concrètes et efficaces" au début d'un sommet inédit au Vatican pour lutter contre les agressions sexuelles commises par des membres du clergé à l'encontre de mineurs, en réponse à des victimes qui souhaitent un électrochoc.

"Le peuple de Dieu nous regarde et attend de nous non pas de simples et évidentes condamnations, mais des mesures concrètes et efficaces à préconiser", a dit le souverain pontife en ouvrant cette réunion de trois jours et demi. "Il faut du concret", a-t-il martelé, s'écartant d'un texte préparé à l'avance.

"Face au fléau des agressions sexuelles perpétrées par des hommes d'Eglise à l'encontre de mineurs", il a demandé aux 190 participants d'entendre "le cri des petits qui demandent justice".

Un document comportant 21 points de réflexion, proposés par des commissions et des conférences épiscopales, a donc été présenté jeudi par le pape aux participants d'une réunion mondiale inédite au Vatican sur les agressions sexuelles de mineurs par le clergé.

21 points de réflexion qui doivent servir de base de travail aux 190 participants de ce sommet. Parmi eux: l'élaboration d'un guide pratique des mesures à prendre par l'autorité religieuse en cas d'abus sexuel, revoir la formation des prêtres ou encore les sanctions encourues si la culpabilité est avérée.

Un document rendu public, mais qui ne devait pas l'être. C'est la "touche personnelle du pape" explique son entourage. Il veut montrer qu'il entend bien donner une issue concrète à ces 3 jours d'introspection.

Alors faut-il s'attendre à des annonces choc dimanche? Non. Opérer des changements dans l'Eglise, "cela prend du temps", explique une source au Saint-Siège. Le pape fera un discours, mais cela ne débouchera pas sur un document précis.

Les associations de victime d'abus sexuels ne désarment pas. Mobilisées à Rome, elles espèrent toujours un électrochoc et comptent sur les témoignages de victimes, venues du monde entier, pour convaincre le clergé de l'urgence à réformer. 

Benoît Ballet avec Xavier Allain