RMC

Plaque à la mémoire de Cécile Vannier: "ce sera dur de se retrouver sur la place où notre fille a été tuée"

Le 22 février 2009, Cécile Vannier, 17 ans, était tuée dans l'attentat du Caire qui a touché une colonie de vacances de lycéens de Levallois-Perret. Huit ans après, ses parents vont dévoiler une plaque commémorative au Caire.

En février 2009, Cécile Vannier perdait la vie dans un attentat au Caire alors qu'elle était en voyage scolaire avec des camarades. L'attentat n'avait jamais été revendiqué. Depuis, ses parents se battent sans relâche pour que l'affaire ne soit pas enterrée.

L'an dernier, ils avaient réussi à mettre en évidence des liens possibles entre cet attentat au Caire et les attaques du 13 novembre à Paris. Ce lundi, les parents de la jeune fille seront au Caire pour rencontrer les autorités égyptiennes, mais aussi pour dévoiler une plaque commémorative.

"Une petite victoire"

Pour Catherine Vannier, ce sera un moment douloureux, mais aussi une petite victoire: "On n'est pas contents d'aller là-bas. Mais pour nous, c'est essentiel d'aller sur place. Par contre je sais que ce sera dur de se retrouver sur la place où notre fille a été tuée. Mais on a réussi à obtenir ce déplacement au bout de 4 ans. Pour nous, c'est une petite victoire. Peut-être une petite victoire vers la vérité ou la justice. On ne lâchera jamais, on n'a jamais lâché et on ne lâchera jamais".

Pour l'instant, Le Caire n'a versé aucune pièce au dossier.

P.B. avec Céline Martelet