RMC

Taïwan: en réponse à Pékin, des exercices de défense à balles réelles organisés cette semaine

Taïwan va organiser des exercices militaires à balles réelles, cette semaine, simulant une défense de l'île contre une invasion chinoise. De son côté, la Chine va, elle aussi, effectuer de nouveaux exercices autour de l'île.

"Nous allons nous entraîner à contrer des attaques ennemies simulées sur Taïwan", a déclaré à l'AFP Lou Woei-jye, porte-parole du huitième corps d'armée. Cette semaine, Taïwan va organiser des exercices militaires à balles réelles, simulant une défense de l'île contre une invasion chinoise.

Plusieurs centaines de soldats

Mardi 9 et jeudi 11 août 2022, les forces de l'île s'entraîneront à faire face à des débarquements, à l'extrême sud, dans la région de Pingtung. Au total, plusieurs centaines de soldats ainsi que 40 obusiers participeront à ces opérations.

Ces entrainements interviennent alors que la Chine continue, elle-même, ses plus grands exercices militaires de son histoire dans cette zone, malgré les appels des Occidentaux et du Japon à les cesser. Pékin agit ainsi en réponse à la venue à Taïwan, mercredi 3 août, de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants américaine.

Des exercices taïwanais réguliers

Pékin, toujours à la suite de cette visite, a rompu une série de pourpalers et d'accords de coopération avec les États-Unis, notamment sur le changement climatique et la défense.

Pour autant, Lou Woei-jye assure que ces exercices taïwanais étaient déjà prévus et qu'ils ne constituaient pas une réponse aux opérations chinoises en cours. L'île en organise régulièrement. Le mois dernier, elle s'est entraînée à repousser des attaques depuis la mer.

A.B avec AFP