RMC

Troubles au Venezuela : "On risque une guerre civile"

Des manifestants face à un blindé de la police mardi au Venezuela

Des manifestants face à un blindé de la police mardi au Venezuela - Capture d'écran RMC Découverte

La situation est tendue au Venezuela alors que l'opposant Juan Guaido appelle à de nouvelles manifestations ce mercredi.

Au moins, 69 personnes ont été blessées, dont deux par balle, suite à des heurts survenus à Caracas au Venezuela mardi, au cours de manifestations en soutien à un groupe de soldats qui a fait défection pour rallier l'opposant Juan Guaido.

Ce dernier a appelé à poursuivre la mobilisation ce mercredi dans toutes les villes du pays pour demander le départ du président Nicolas Maduro. "Le Venezuela est à la croisée des chemins", estime Thomas Posado docteur en sciences-politiques à l'université Paris 8 et spécialiste du pays.

Un véhicule blindé fonce sur des manifestants

"Soit le mouvement autour de Juan Gaido devient victorieux et on pourrait parler de coup d’Etat. Soit Nicolas Maduro reprend le contrôle du pays et on pourrait craindre un durcissement du régime et des représailles à l’égard de Juan Gaido qui a suscité cette révolution. Soit enfin on risque une guerre civile avec une partie de l’armée qui affronterait une autre partie de l’armée ce qui serait dramatique pour les Vénézuéliens", explique-t-il.

Image forte des affrontements de mardi, un véhicule blindé conduit par des militaires, fidèles du régime de Nicolas Maduro a délibérément foncé sur des manifestants, pro-Guaido. 

Alfred Aurenche (avec Guillaume Dussourt)