RMC

Jacob: «C'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses»

Christian Jacob.

Christian Jacob. - -

Interrogé ce lundi matin sur RMC, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, estime que les mauvais résultats de la droite aux cantonales ne remettent pas en cause la capacité de Nicolas Sarkozy à faire gagner la droite en 2012.

Pour Christian Jacob, malgré les scores obtenus par la droite à l'issue du second tour des cantonales, le chef de l'Etat reste « le meilleur candidat pour 2012. Il est président sortant, le quinquennat n'est pas terminé nous n'en sommes pas à l'heure du bilan. Vous permettrez au paysan que je suis de vous dire que c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses. Donc quand le quinquennat sera terminé c'est là qu'on fera le point. En revanche, il faut anticiper et préparer le projet, c'est ce que Jean-François Copé fait à l'UMP en ce moment ».

Ne pas «extrapoler les cantonales vers la présidentielle»

Le patron des députés UMP concède néanmoins que « l'UMP, globalement, ne sort pas bien de ces résultats. Nous perdons deux départements, peut-être trois. Nous en gagnons un aussi, il ne faut pas l'oublier. En revanche extrapoler les cantonales vers la présidentielle, moi je ne me risque pas à ça. Si on regarde sur toutes les élections présidentielles un an avant, tous ceux qui ont été en tête des sondages ont toujours perdu l'élection. Le Français font bien la différence entre les modes de scrutin. Et puis ce n'est que la moitié des cantons de France qui se sont mobilisés ».

La Rédaction