RMC

La mise au point de Jean-Jacques Bourdin sur Myriam El Khomri: "Sa défense est minable"

Jean-Jacques Bourdin a tenu à répondre ce vendredi aux justifications de Myriam El Khomri, la veille après sa bourde sur les CDD, et qui a estimé que le présentateur de RMC "cherchait le buzz". Une accusation balayée par le journaliste d'RMC

Une défense "minable". Ce vendredi matin, Jean-Jacques Bourdin a tenu à répondre aux justifications de Myriam El Khomri, après sa bourde sur le CDD. La ministre du Travail n’était pas parvenue, jeudi, à répondre quand Jean-Jacques Bourdin lui a demandé combien de fois pouvait être renouvelé un CDD. Question qui renvoie pourtant à un article de la loi Rebsamen promulguée en août.

"Le problème c’est la crédibilité de Myriam El Khomri", note le présentateur de RMC. "Et pour être juste, je voudrais vous lire le message de Véronique, une proche de Myriam."

"Je connais Myriam depuis près de 10 ans, écrit Véronique. C’est une femme de terrain, accessible, bosseuse. Même si elle ne connaissait pas le dossier sur le bout des doigts…"

"Il ne s’agit pas de connaitre le dossier sur le bout des doigts, pardonnez-moi Véronique", précise-t-il".

"Au lieu d'assumer..."

"Ça fait du bien de voir au gouvernement des personnalités qui ne sortent pas des hautes sphères politiques et qui vivent comme vous et moi", continue Véronique.

"On est d’accord", souligne Jean-Jacques Bourdin. "Là où je ne suis pas d’accord, c’est quand Myriam El Khomri dit que j’ai cherché le buzz".

En fin de matinée, la ministre a en effet tenté de se justifier au micro de BFMTV, à la sortie du conseil des ministres. "Bourdin avait préparé son coup", avait-elle estimé. "Il voulait son buzz, il l’a eu. Je ne suis pas la première, je ne suis pas la dernière. C’est le buzz, le temps médiatique."

"Je vous le dis sincèrement comme je le pense, c’est minable", répond Jean-Jacques Bourdin. "Au lieu d’assumer, de dire ‘oui je ne savais pas, je ne connaissais pas la réponse, et puis voilà on passe à autre chose et je vais bosser. Je vais bosser pour celles et ceux qui sont en CDD, pour ceux qui sont au chômage'... Non, là, c’est minable."