RMC

La Société Générale envisage la suppression de 530 postes

Société Générale renforce son assise financière et bondit en Bourse

Société Générale renforce son assise financière et bondit en Bourse - AFP

D'ici 2023, la banque française Société Générale prévoit la suppression de 530 postes. Aucun licenciements n'est cependant prévu.

La Société Générale, engagé de longue date dans une vaste réorganisation de ses activités, envisage 530 suppressions de postes supplémentaires dans son réseau de détail à l'horizon 2023, a appris vendredi l'AFP auprès de plusieurs sources concordantes.

Pas de licenciements économiques

Dans le détail, ce projet prévoit la suppression de 360 postes dans les fonctions "back-office" et 170 autres au siège et dans les fonctions transverses au sein du réseau, a affirmé à l'AFP Monique Motsch, représentante CFDT. Ce plan prévoit que ces postes soient supprimés sans licenciements économiques, ni départs contraints, a par ailleurs précisé à l'AFP une source proche du groupe.

AFP (avec M.T.)