RMC

Lagarde apporte « courage et confiance » aux trois cadres de Renault

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, sur RMC et BFMTV.

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, sur RMC et BFMTV. - -

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a indiqué ce vendredi sur RMC « apporter courage et confiance » aux trois cadres de Renault soupçonnés d'espionnage par leur direction qui « s'est peut-être trompée ».

Interrogée ce vendredi dans Bourdin Direct sur les récentes déclarations de Renault, qui admet avoir pu commettre une erreur en accusant publiquement trois de ses cadres d'espionnage en faveur de la Chine, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde a indiqué à leur intention : « Je voudrais leur apporter courage et confiance dans un processus d'enquête qui est en cours (...) pour parvenir à la vérité. Vous savez, je suis avocat de formation et la recherche de la vérité me parait la plus importante des priorités dans ce dossier ».
La ministre de l'Economie estime par ailleurs que le directeur général délégué de Renault, Patrick Pélata « a eu la dignité d'indiquer qu'il s'était peut-être trompé, et que s'il s'était trompé - c'est-à-dire soupçonné à tort ces cadres (...) il en tirerait toutes les conséquences. Ce que j'en comprends, c'est que la réintégration sera proposée à ces trois cadres et qu'en toute hypothèse (...) réparation leur serait donnée. Je trouve que c'est digne de la part de monsieur Pélata ».

Pour écouter le podcast intégral de l’interview de Christine Lagarde chez Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

La Rédaction