RMC

Le changement, c'est Sarkozy, pas Hollande, dit Henri Guaino

Nicolas Sarkozy incarne davantage le changement que son rival socialiste François Hollande, a déclaré dimanche le conseiller spécial du président-candidat, Henri Guaino. /Photos prises les 21 et 27 février 2012/REUTERS/Stéphane Mahé/Fred Dufour/Pool

Nicolas Sarkozy incarne davantage le changement que son rival socialiste François Hollande, a déclaré dimanche le conseiller spécial du président-candidat, Henri Guaino. /Photos prises les 21 et 27 février 2012/REUTERS/Stéphane Mahé/Fred Dufour/Pool - -

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy incarne davantage le changement que son rival socialiste François Hollande, a déclaré dimanche le conseiller...

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy incarne davantage le changement que son rival socialiste François Hollande, a déclaré dimanche le conseiller spécial du président-candidat, Henri Guaino.

"Le changement, aujourd'hui, c'est Nicolas Sarkozy et pas François Hollande", a dit Henri Guaino sur BFM-TV.

"Comment change-t-on la société française ? Nicolas Sarkozy s'y est employé pendant cinq ans, il a essayé de changer les choses au milieu des pires épreuves (...) Le changement n'est pas terminé, il faut encore changer beaucoup de choses pour pouvoir affronter les défis du XXIe siècle", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy se déclare prêt, dans une interview au Journal du Dimanche, à participer à deux débats et non à un seul comme c'est la tradition, entre les deux tours de l'élection présidentielle.

Le président sortant attend ces débats "avec une certaine impatience", a dit Henri Guaino. "Il va se passer beaucoup de choses entre les deux tours", a-t-il prédit.

Les sondages donnent Nicolas Sarkozy et François Hollande au coude à coude pour le premier tour, le 22 avril et désignent le candidat socialiste assez largement vainqueur au soir du second tour, le 6 mai.

Patrick Vignal

REUTERS