RMC

Le potage, "mieux que le jeûne hydrique" pour retrouver sa ligne après les fêtes

Invité ce vendredi sur RMC, le médecin-nutritionniste Jean-Michel Cohen a livré toutes ses astuces pour retrouver la ligne après les fêtes.

Chapon, foie gras, homard, alcools, fromages, bûche... Autant de raisons de se mettre à la diète au lendemain du réveillon de Noël. "En temps normal, on est sensé consommer environ 80 grammes de graisse par jour", indique le docteur Jean Michel Cohen, médecin nutritionniste, ce vendredi sur RMC. "Les Français en consomment 130 à 140 grammes. Et en jour de fête, on passe à 180 à 200 grammes. Entre le foie gras, le canard et la bûche, on a trois produits gras à la fois".

De l'eau ET des minéraux

Comment éliminer les excès de la veille?

"Je crois que la méthode la plus efficace, cela reste les méthodes d'agriculteurs ou de paysans: c'est potage, toute la journée du lendemain", reprend Jean-Michel Cohen. "Le potage, c'est mieux que le jeûne hydrique [ne consommer que de l'eau, ndlr]. Le potage présente deux intérêts: il apporte de l'eau, mais il conserve les minéraux. En même temps, il y a des fibres: ça pourra apaiser un peu le système digestif".

Si l'on n'a une obligation qui nous contraint de faire d'autres repas excessifs, "on va décaler cette notion d'abstinence alimentaire, et on va essayer de la pratiquer sur 16 ou sur 24 heures", conseille le médecin. "Donc vous pouvez très bien ne vous contenter que d'un potage le soir et recommencer le lendemain".

Rééquilibrer l'écart par une période d'abstinence

Doit-on, comme on l'entend souvent, éviter de se resservir pendant le repas de fête?

"J'adore tous les conseils traditionnels qui n'ont aucun rapport avec la réalité", sourit-il. "Il faut savoir que les gens vont manger gras, salé, alcoolisé. Et donc la seule solution, c'est de rééquilibrer les journées d'écarts par une période assez longue d'abstinence alimentaire en utilisant juste les potages". Pendant combien de temps? "Entre 24 et 48 heures par jour de fête, et pour les plus courageux, anticiper sur les jours de fête, pour recommencer", indique Jean-Michel Cohen.

Et pour se donner toutes les chances d'éliminer les excès de Noël, "si vous êtes courageux (…), allez faire une marche d'une heure", conclut le nutritionniste. "La marche d'une heure, c'est une dépense d'environ 250 à 300 calories mais c'est surtout une remobilisation de l'intestin et du tube digestif".

C. P.