RMC

Le top de Bourdin & Co

-

- - -

Ce vendredi matin, la matinale de Bourdin & Co était consacrée à la mort de Nelson Mandela, le symbole de la lutte contre l’Apartheid, et à l’intervention de la France en Centrafrique dans le cadre de l’opération Sangaris.

Tous les jours sur RMC.fr, retrouvez les meilleurs moments de la matinale de Bourdin & Co. Invités, témoignages, débats, ne ratez plus rien de ces 4 heures d’infos.

Les adieux à Nelson Mandela. Les hommages sont venus du monde entier après l’annonce de la mort de Mandela à 95 ans. A 8h sur RMC, Barack Obama salue la mémoire d’un homme qui s’est battu toute sa vie contre l’apartheid. « Il est rentré chez lui, nous avons perdu l’un des hommes les plus influents, les plus courageux, les plus infiniment bons que nous ayons eus sur cette planète. Aujourd’hui il ne nous appartient plus, il appartient à l’éternité. »

« Aujourd'hui, il ne nous appartient plus, il appartient à l'éternité »

Chacun se souvient d’une anecdote, d’une image de Mandela, de son sourire, de son regard. A 8h35 sur RMC et BFMTV, Nicolas Hulot se remémore ses deux rencontres avec "Madiba" : « Je suis profondément triste, c’est une perte irréversible pour l’humanité. C’est une pépite qui s’en va. Tous ceux qui ont rencontré Mandela ont été touché par la grâce, il était plus que vrai, ces yeux montraient ce qu’il était profondément. » Et Nicolas Hulot de rappeler la rencontre avec Jacques Chirac, le président africain suppliant le président français de ne pas intervenir en Irak.

Autre témoignage, 9h15 sur RMC, celui de Jean-Yves Ollivier, ex-conseiller officieux aux affaires africaines de Jacques Chirac, il a participé en coulisse aux discussions pour accélérer la libération de Mandela. Deux jours après sa libération, il petit déjeune avec lui. « Nous avons eu un magnifique tête-à-tête. J'ai eu la chance de le rencontrer cinq ou six fois. La démocratie pour lui était un élément essentiel. Le message de Mandela s’adresse à toute l’humanité, c’est la première fois que cette humanité s’est ralliée à une même cause. Ce qui prouve qu’on peut espérer en l’homme. »

François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, se souvient de l’homme extraordinaire qu’était Nelson Mandela, le comparant à « Gandhi ».

« En aucun cas je ne demanderais à un chrétien de tuer son frère musulman »

L’opération en Centrafrique a commencé. Les militaires français patrouillent depuis vendredi matin dans les rues de Bangui. Quelques accrochages ont eu lieu. Jeudi, des tirs ont retenti dans des églises où des milliers de chrétiens ont trouvé refuge. Tous ont fui leur maison par crainte de représailles. À 8h, Cissé, venu avec sa famille, demande une aide de toute urgence : « On dit au secours à la France. On compte beaucoup sur l’armée française ». A 8h20, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, lance un appel au calme : « Dans ces pays, catholiques et musulmans ont toujours vécu en symbiose. J’en appelle à la retenue de ceux qui sont entraînés dans cette folie. En aucun cas je ne demanderais à un chrétien de tuer son frère musulman. Nous devons construire ce pays ensemble car nous avons un destin commun. »

À 7h40, Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre des affaires étrangères, reproche à François Hollande la précipitation de cette opération : « On arrive en Centrafrique en pompiers, en dernière minute et seuls. Je demande à François Hollande : ‘’qu’est-ce que vous voulez faire après ?’’. Il manque une vision stratégique et diplomatique. Ça ne sert à rien de mettre en péril la vie des militaires français si tout doit recommencer dès le départ de nos troupes. »

Les opinions du jour

Mandela : le dernier des géants de la paix ?

Le Téléthon vampirise-t-il les dons ?

Débat des GG - Mandela : le plus grand homme du XXe siècle ?

Les chroniques du jour

La Chronique éco de Jean-Marc Daniel : Renault parie sur la Chine.

Les Coulisses de la politique de Véronique Jacquier : L'UMP et l'exclusion de Luc Jousse.

La rédaction