RMC

Le Top de Bourdin & Co

-

- - -

Les meilleurs moments de la matinale Bourdin & Co. Au menu ce mercredi : le pacte de responsabilité, la baisse du nombre de régions et le décès d'un quatrième bébé à Chambéry.

"On se dirige vers une quinzaine de régions "

Le pacte de responsabilité aux entreprises détaillé. François Hollande a confirmé hier lors de sa conférence de presse une baisse de charges d'un montant de 30 milliards d'euros aux entreprises d'ici 2017. 7h10 sur RMC, le président de la CGPME est ravi : "Enfin, un président parle de politique de l'offre. Enfin on remet l'entreprise au centre de la politique économique. Ce matin, je dis à tous les artisans et PME: chiche, maintenant il faut y aller".

En échange de ces allègements de charges, les entreprises devront créer de l'emploi. Mais aucun objectif chiffré n'a été donné. Les contreparties seront prochainement définies au niveau national et déclinées par branche. Un flou que dénonce François Delapierre, secrétaire national du Parti de Gauche, invité à 8h10 sur RMC : "François Hollande nous a présenté exactement le programme de Nicolas Sarkozy en 2012, un cadeau au patronat. Les Français ont rejeté ce programme dans les urnes. C'est un coup de force terrible du point de vue démocratique".

Autre chantier du pacte de responsabilité évoqué par le chef de l'Etat : la simplification administrative. Thierry Mandon, porte-parole des députés PS à l'Assemblée Nationale, en charge de cette question, invité sur RMC à 7h40, précise les propos de François Hollande: "Dans l'idée on se dirige vers une quinzaine de régions".

Il détaille aussi deux mesures destinées à simplifier les démarches des entreprises : "Les PME auront deux fois moins de paperasse administrative quand elles répondent à un marché public. Autre mesure de simplification, applicable dès le 1er janvier 2016 : les fiches de paie de toutes les entreprises seront rédigées par un service central; les entreprises n'auront plus à rédiger des tas de déclarations sociales annexes".

"Il a reçu une poche de nutriment du même laboratoire"

4ème décès d’un nourrisson à l’hôpital de Chambéry. Après les trois décès constatés en décembre dernier, un quatrième bébé serait décédé en mars 2013 à cause des poches alimentaires qu’il a reçues. À 8h35 sur RMC et BFM TV, Marisol Touraine, ministre de la Santé, précise : "Il a reçu une poche de nutriment du laboratoire Marette, mais pas du même lot. Il est trop tôt pour savoir si les causes de la mort de ce bébé sont les mêmes".

C’est le laboratoire Marette qui avait fourni les poches alimentaires probablement à l’origine de la mort des trois nouveau-nés en décembre. Les premiers éléments de l’enquête au sein de l’hôpital de Chambéry seront dévoilés en milieu de semaine prochaine.

Les chroniques du jour

Les coulisses de la politique par Véronique Jacquier : La conférence de presse du président n'était que du théâtre

Le rendez-vous éco par Jean-Marc Daniel : Hollande et son pacte de responsabilité

Le parti-pris d'Hervé Gattegno : François Hollande est un autre homme

Les opinions du jour

Débat GG - Faut-il diminuer le nombre de régions ?
Faut-il moins de régions en France ?

Faites-vous confiance à François Hollande ?

La rédaction