RMC

Le Top de Bourdin & Co

Le Top de Bourdin & Co

Le Top de Bourdin & Co - -

Retrouvez les meilleurs moments de la matinale de Jean-Jacques Bourdin dans le Top de Bourdin & Co. Ce vendredi : Mory Ducros, garde à vue pour les jihadistes de Toulouse, le retour de Sarkozy et le mal logement avec le rapport de la fondation Abbé Pierre.

"Il n'a rien fait de mal, il n'a jamais tué personne"

Garde à vue des 2 apprentis djihadistes. Les deux adolescents toulousains tentés par l'expérience syrienne sont toujours en garde à vue, mais ils sont désormais entendus dans les locaux de la DCRI, en région parisienne. A seulement 15 et 16 ans, ils pourraient être poursuivis pour "association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste". Des charges très lourdes, trop lourdes pour la mère de l'un d'entre eux, qui témoigne pour la première fois sur RMC : "Il faut qu'ils comprennent que c'est une victime, et pas un criminel. Il n'a rien fait de mal, il n'a jamais tué personne. Il ne sait même pas tenir une arme ! Il y est juste allé quelques jours sans se rendre sur le front..."

60 ans après l'appel de l'Abbé Pierre encore 3.5 millions et demi de mal logés. Le rapport annuel de la fondation Abbé Pierre met en évidence les liens étroits entre mal-logement et emploi. Illustration à 8h sur RMC avec le témoignage d'Amadi, artisan boulanger : "Je vis dans un 12 mètres carrés, nous sommes obligés de nous coucher les uns sur les autres. Avec mon activité, j'ai besoin de bien dormir, sinon je vais lâcher et je pourrais perdre mon emploi".

8h10 sur RMC, Patrick Doutreligne, délégué général de la fondation Abbé Pierre dénonce le comportement des propriétaires : "Le monde de l'emploi s'est précarisé, 80% des gens sont en cdd ou en intérim. Mais le monde du logement vit encore comme si on était dans les 30 glorieuses : on vous demande 3 mois de loyer, votre contrat de travail, une caution, c'est très grave".

Nicolas Sarkozy de retour ? Y a-t-il encore un doute sur son come-back ? L’ex président était en Charente Maritime pour adresser un message très clair à ses partisans et aux ténors UMP. Message relayé par le maire de Chatelaillon-Plage, sur RMC à 7h15 : "J'ai trouvé un Sarkozy comme il était en 2000. En 2000, il était dans la construction d'un projet, aujourd'hui il réfléchit aux grands thèmes qui doivent être ceux qu'on va proposer aux français".

Reviendra-reviendra pas, le suspense est très relatif pour le politologue Thomas Guénolé qui se méfie de cette stratégie, 8h, sur RMC : "Non ce n’est pas un vieux sage qui va revenir pour exercer le pouvoir de manière désintéressée. Personne n’est dupe. Plus ça va et plus il risque de subir un point de bascule entre : ah tiens il s’y prend subtilement et ah tiens il nous prend vraiment pour des imbéciles".

Fin de conflit chez Mory Ducros. Les syndicats ont accepté le plan de reprise d'Arcole Industrie qui doit être examiné tout à l'heure par le tribunal de commerce de Pontoise. L'accord prévoit la sauvegarde de 2.200 emplois sur 5.000 et une enveloppe de 30 millions de primes d'indemnités en plus du minimum légal.

Pourtant, ce plan ne calme pas la colère des salariés. Beaucoup disent avoir été trahis par les syndicats. A l'image de Tarek, 15 ans d'ancienneté à Mory Ducros. 7h sur RMC : "J'ai 43 ans, j'ai une famille, ce que je veux c'est travailler. Les aides, on s'en fout, si je me suis battu, c'est pour travailler, c'est tout".

Les chroniques

Le Parti Pris d'Hervé Gattegno - Sarkozy a craqué !

RMC Politique - Sarkozy et les valeurs

La chronique éco - Fusion CSG et impôt sur le revenu

Les Opinions

2017: souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy soit candidat?

Théorie du genre: l’UMP doit-elle clarifier sa position?

Débat GG - Mal logement : l’échec de Duflot ?

La rédaction