RMC

Le vote Sarkozy est un vote perdu, affirme Marine Le Pen

Lors d'un meeting au Zénith de Paris mardi, à cinq jours du premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen a affirmé qu'un vote en faveur de Nicolas Sarkozy était un "vote inutile, un vote perdu". /Photo prise le 17 avril 2012/REUTERS/Charles Platiau

Lors d'un meeting au Zénith de Paris mardi, à cinq jours du premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen a affirmé qu'un vote en faveur de Nicolas Sarkozy était un "vote inutile, un vote perdu". /Photo prise le 17 avril 2012/REUTERS/Charles Platiau - -

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a affirmé mardi à cinq jours du premier tour de la présidentielle qu'un vote en faveur de Nicolas Sarkozy était un...

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a affirmé mardi à cinq jours du premier tour de la présidentielle qu'un vote en faveur de Nicolas Sarkozy était un "vote inutile, un vote perdu".

Lors d'un meeting au Zénith, à Paris, la candidate du Front national a estimé que le seul vote qui "va compter, c'est le vote Marine Le Pen." "C'est d'ailleurs le seul qui leur fait peur."

"Le vote pour Nicolas Sarkozy est totalement inutile, inutile parce qu'il n'a rien fait en cinq ans pour ceux qui en avaient besoin, parce qu'il prépare déjà sa sortie", a-t-elle dit.

"Un vote pour Nicolas Sarkozy est un vote perdu, comme lui d'ailleurs, qui apparaît dans cette fin de campagne perdu, dépassé", a-t-elle ajouté. "Voter pour cet homme français ne sert plus à rien".

Talonnée par le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon dans les sondages, Marine Le Pen tente de préserver sa troisième position dans les sondages.

La chef de file du FN, qui oscille entre 14% et 16% des intentions de vote, se dit sous-estimée par les instituts de sondage et se dit persuadée de dépasser 20%.

Son équipe de campagne veut croire à un frémissement de dernière minute lié à un effondrement de Nicolas Sarkozy.

Gérard Bon

REUTERS