RMC

Les étés caniculaires, comme celui de 2003, deviendront la règle

Le climatologue Jean Jouzel était l'invité de RMC, ce mardi à 8h35.

Le climatologue Jean Jouzel était l'invité de RMC, ce mardi à 8h35. - AFP

Le climatologue Jean Jouzel était l’invité de RMC ce mardi à 8h35, pour aborder la question du réchauffement climatique. Selon lui, des hivers de plus en doux, des précipitations hivernales plus importantes et des étés caniculaires seront la norme à l’horizon de la fin du XXIème siècle.

Quelles conséquences en France d'un réchauffement climatique de deux degrés? C'est l'épineuse question posée à Jean Jouzel, membre du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), ce mardi à 8h35 sur RMC.

#des hivers de plus en plus doux

2014 est l'année la plus chaude depuis le début du XXe siècle, selon le climatologue. "Pour 2014, en France, le record est battu" malgré un mauvais mois d’août. "Dans un contexte de réchauffement climatique, les hivers deviennent de plus en plus doux, a-t-il prévenu. On aura toujours quelques hivers rigoureux, mais globalement, les hivers deviendront de plus en plus doux et de moins en moins enneigés."

#des précipitations hivernales plus importantes

Les inondations à répétition? Pas uniquement une question d’aménagement du territoire, selon le chercheur. "Le fait que la Méditerranée était particulièrement chaude, pratiquement deux degrés de plus que sa valeur moyenne à la même époque, joue effectivement dans l’apport de masses d’air très riches en eau. " L’épisode breton de l’hiver dernier a la même origine, rappelle Jean Jouzel, et il va falloir s’y habituer : "les précipitations hivernales dans la façade atlantique deviendront plus importantes dans un climat plus chaud".

#des étés caniculaires

"Les étés caniculaires, comme celui de 2003, deviendront la règle" si l’on ne fait rien pour lutter contre le réchauffement climatique. "Le réchauffement climatique est inéluctable, ce que l’on peut faire de mieux, c’est de le limiter". A l’horizon de la fin du XXIème siècle, "les étés caniculaires en Ile-de-France pourraient être de six à sept degrés plus chauds qu’un été moyen du XXème siècle".

#des rendements agricoles en déclin

Quels seront les effets concrets du réchauffement climatique ? Outre des conséquences sur l’enneigement et sur la fonte des glaciers, les "rendements agricoles" seront affectés. "Les rendements des cultures comme celles du blé stagnent depuis dix ans", précise le climatologue, notamment en raison des inondations et des sécheresses à répétition.

#responsabilités individuelles

Il y a beaucoup de cartes à jouer pour lutter contre le réchauffement climatique, notamment au niveau individuel. "La moitié des émissions de gaz à effet de serre en France est liée aux déplacements", affirme Jean Jouzel. "Même si l’Etat, les collectivités locales et les entreprises ont aussi un rôle à jouer".

C. P.