RMC

Les salafistes ont une tradition religieuse et un projet totalitaire: c’est un kidnapping spirituel

Invité du Grand Oral des Grandes Gueules, le spécialiste en sécurité et auteur de Les silencieux, Éric Delbecque est venu évoquer le danger du salafisme et de la menace qu'il pèse sur la France et sa République.

Il est l’auteur du livre Les silencieux. Invité du "Grand Oral" ce vendredi dans les "Grandes Gueules", Éric Delbecque tente d'y alerter sur "la menace des salafistes envers la République". Selon lui, on "minimise" cette menace en appelant certains d'entre eux les "salafistes quiétistes". "Dire cela, explique-t-il, c’est comme si on disait qu’il existait des extrémistes modérés. C’est un peu spécial".

Au niveau religieux, le salafisme revendique un retour aux pratiques en vigueur dans la communauté musulmane à l'époque de Mahomet, et prône ainsi la "rééducation morale" de la communauté musulmane, en s'appuyant sur une lecture littérale des textes fondateurs de l'islam. 

Pour le spécialiste en sécurité, "les salafistes ont un projet politique. Ce sont des totalitaires. Ce sont des partisans d’une société fermée. Pour ceux qu’on pourrait qualifier, à bas bruit, d’intégriste, on aurait dit à l’époque que c’était des partisans du retour en arrière. Mais, pour la plus grande partie d’entre eux, ce sont des vrais totalitaires".

"D’une certaine manière, c’est un kidnapping spirituel"

Selon Éric Delbecque, "un salafiste est par essence quelqu'un d’extrémiste": "Un exemple qui me parait extrêmement emblématique, illustre-t-il, c’est le fondateur des frères musulmans. Il est d’abord un admirateur d’Hitler et de Mussolini avant d’être un grand admirateur d’un grand théologien musulman".

"Ce sont des gens qui sont comparables aux fascistes des années 30, explique Éric Delbecque. Ils ont d’abord un projet d’enfermement de l’individu. C’est pour ça, d’une certaine manière, que c’est un kidnapping spirituel. On se sert d’une tradition religieuse, mais on a d’abord un projet totalitaire" conclut-il.

Maxime Trouleau