RMC

Les salaires vont augmenter: quel impact pour le pouvoir d’achat?

Selon la Banque de France, les salaires vont augmenter lors des trois prochaines années. Avec l’inflation, quel sera l’impact pour le pouvoir d’achat?

Bonne nouvelle: les salaires vont augmenter plus vite au cours des trois prochaines années. C’est ce que prévoit la Banque de France dans ses toutes nouvelles prévisions. Hors effets du chômage partiel, les salaires par tête progresseraient à un rythme proche de 4 % en 2022, puis 3% en 2023 et 2024, comme au début des années 2000.

Pourquoi cet optimisme ? Il y a d’abord les premiers accords salariaux conclus dans certaines branches depuis octobre 2021, la plupart du temps supérieurs à ceux de l’époque pré-Covid.

Il y a les fortes hausses de prix actuelles, qui vont se transmettre aux salaires par le canal des revalorisations du SMIC notamment. Il y a enfin les pénuries de main d’œuvre qui vont maintenir le chômage à ses niveaux le plus bas depuis presque 20 ans.

>> Tous les podcasts d'Emmanuel Lechypre sur RMC

Une inflation moins forte en 2023 et 2024

Mais l’inflation va augmenter aussi, donc pour le pouvoir d’achat, ça ne changera pas grand-chose. C’est vrai pour le début de 2022. L’inflation se situera en milieu d’année autour de 2,7%, nous dit l’Insee, et il y a dans les tuyaux beaucoup de hausses de prix à venir. Pâtes, café, vêtements à cause de la flambée du coton, de l’énergie, toujours : 15% de hausses de prix à la production.

Mais l’inflation va se calmer en 2023 et 2024, avec des récoltes meilleures, et des difficultés d’approvisionnement qui se résorberaient. Elle retomberait autour de 1,5% par an, puisque beaucoup de pénuries seront alors résorbées. Au final, des gains de pouvoir d’achat de 1 à 1,5% par an par personne…

Très important: ça ne se fera pas au détriment des entreprises et de leur rentabilité. On peut parler de cercle vertueux.

Emmanuel Lechypre