RMC

Les salariés de Primark augmentés d'1 centime: "Je préfère qu'ils ne donnent rien"

La direction de Primark a décidé d'augmenter ses salariés d'1 centime d'euro brut de l'heure. La CFDT dénonce de "l'arrogance et du mépris". RMC a rencontré les salariés de l'entreprise à Marseille.

Chez Primark, les augmentations aussi sont en solde. La direction de l'entreprise irlandaise, spécialisé dans le discount vestimentaire, a proposé d'augmenter ses salariés d'1 centime d'euro brut de l'heure. Une proposition qui scandalise les salariés, d'autant que les cadres de l’entreprise auraient droit eux à 1,5% d’augmentation de leur salaire dans la proposition de la direction.

Pour Delphine Pisciotta, délégué centrale CFDT, cette proposition d’augmentation de 1 centime d’euro brut de l’heure est une provocation d’autant que de nombreux salariés sont à temps partiels chez Primark: "Plus de la moitié des employés sont à temps partiel. Il y a des contrats de 25h, de 12h, de 8h. Ca ne fait même pas un euro par mois pour les employés. On est en colère, on est révoltés. On est des employés polyvalents donc on est un peu comme des pions sur un échiquier, on joue avec nous".

"Je ne suis pas une mendiante"

Valérie est une des employés du le magasin de Marseille. Elle trouve humiliante la proposition de sa direction: "Je préfère qu'ils ne me donnent rien du tout plutôt que cette proposition. Je ne suis pas une mendiante! J'estime que pour ce que l'on fait, on devrait avoir plus de reconnaissance""

Primark France a réalisé 300 millions d’euros de chiffre d’affaire en 2015 et compte 6.000 employés dont 650 à Marseille son siège. Une nouvelle session de négociation est prévue le 18 janvier prochain.

P.B. avec Lionel Dian