RMC

Manger français à la cantine: "On arrive à le faire à Cannes, donc on peut le faire ailleurs"

Les élèves mangent-ils plus de produits français à la cantine? (Photo d'illustration)

Les élèves mangent-ils plus de produits français à la cantine? (Photo d'illustration) - AFP

Pour soutenir les éleveurs français en crise, Manuel Valls a encouragé cet été les mairies à imposer des menus 100% d’origine française dans les cantines scolaires. En cette semaine de rentrée scolaire, comment cela se passe-t-il sur le terrain? Les élèves mangent-ils plus de produits français?

Et si manger 100% français dans les cantines scolaires était une manière de soutenir les éleveurs en crise crise? Cet été, Manuel Valls avait encouragé les mairies à passer le cap. En décembre dernier, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll avait même envoyé un guide pratique à tous les maires de France, présidents de région et de conseil général, détaillant la marche à suivre pour favoriser l'approvisionnement local dans les cantines scolaires, hôpitaux, maisons de retraite.

En cette semaine de rentrée scolaire, comment cela se passe-t-il sur le terrain? Les élèves mangent-ils plus de produits français ? RMC a interrogé deux mairies.

>> Paris 18ème: seule la viande est 100% française

Laure Letondel est directrice de la caisse des écoles du 18ème arrondissement de Pari, qui gère les cantines scolaires. Les élèves mangent de la viande 100% française mais pas les fruits et légumes. Pourquoi?

"D’un point de vue pratique, et même juridique, c’est compliqué à mettre en œuvre", indique-t-elle à RMC. "Quand nous passons des marchés publics, on ne peut pas, tout simplement, exiger que ce soit 100% français, ni même que ce soit français tout court. C’est-à-dire que tant qu’il n’y a pas de réforme des marchés publics, ce n’est pas possible en l’état. On est dans l’union européenne, donc il n’y a aucune raison de barrer la route à un producteur italien, espagnol."

>> Cannes: les élèves mangent 100% français

À Cannes, la mairie a franchi le pas il y a un an. Dans les cantines scolaires, les élèves mangent 100% français. David Lisnard est maire Les Républicains de Cannes. Comment a-t-il fait?

"On ne peut pas mettre dans un cahier des charges: 'exigez une préférence nationale’, précise-t-il à RMC. "En revanche, on arrive à soutenir l’agriculteur de proximité, en l’occurrence français, parce qu’on demande des circuits courts. On privilégie ce qui est produit chez nous et en saison. C’est une approche géographique et chronologique qui est pertinente. De toute façon, je pense que c’est l’avenir. Les parents vont de plus en plus le demander. On arrive à le faire à Cannes, donc on peut arriver à le faire ailleurs. On a réussi, par ces critères, à obtenir 100% de viande française et quasiment 100% de fruits et légumes français".
C. P. avec Amélie Rosique