RMC

Manuel Valls dans les Vosges pour soutenir Jack Lang

Au premier tour des législatives, Jack Lang est arrivé en tête avec 37,5% des voix

Au premier tour des législatives, Jack Lang est arrivé en tête avec 37,5% des voix - -

A Saint-Dié, dans la 2e circonscription des Vosges, Jack Lang se retrouve face au député UMP sortant Gérard Cherpion. Si le candidat PS est arrivée en tête au 1er tour des législatives, son avance est minime. Le soutien du ministre de l’Intérieur pourrait peser dans la balance.

Tous les résultats des élections législatives sont consultables sur notre carte interactive.

Elu depuis 2002 dans le Pas de Calais, Jack Lang se présente pour la première fois dans la deuxième circonscription des Vosges, où il est né, il y a 72 ans. Au premier tour, l'ancien ministre de la Culture est arrivé en tête avec 37,5% des voix. Mais son avance sur son adversaire UMP Gérard Cherpion est minime (35,35%). Non loin derrière, le FN a fait 17% des suffrages, une belle réserve de voix pour le candidat UMP. En clair, Jack Lang n’est pas du tout assuré de remporter la victoire.

« Au premier tour, on a voté pour vous »

Une visite de Manuel Valls mercredi, celle de Vincent Peillon ce jeudi : même si le candidat UMP le talonne au premier tour des élections législatives, Jack Lang semble confiant pour le second tour de dimanche prochain. « J’ai rencontré des jeunes qui m’ont dit : à l’élection présidentielle, j’ai voté Front national, et cette fois-ci j’ai voté pour vous au premier tour », explique-t-il.

« Il n’a pas d’enracinement »

De son côté, le député sortant, Gérard Cherpion (UMP) n’hésite pas à railler son adversaire, qui se présente pour la première fois dans les Vosges. « C’est un homme qui n’a pas d’enracinement. Que l’on soit ici ou ailleurs, c’est la même chose ».

La Rédaction avec Antoine Perrin