RMC

Marseille: bras de fer entre des parents d'élèves et la mairie pour rénover une école

Exaspérés des reports des travaux de de propreté et de sécurité du groupe scolaire Viste Bousquet, des parents d'élèves ont décidé de faire eux même ces travaux.

Pas besoin d'escalader pour faire l'état des lieux du groupe scolaire Viste Bousquet , dans le 15ème arrondissement de Marseille.

Ici, le portail n'est pas fermé à clefs et donne accès à un décor que les parents d'élèves comme Sébastien, ne supportent plus: "Ca fait peur! Ma fille rentre par-là. Des tags de partout, la peinture qui s'effrite, tout est cassé. On dirait un squat, un lieu abandonné"

Sébastien Delogu, qui est aussi militant de la France Insoumise a été interpellé les autres parents d'élèves. C'est donc lui qui a organisé une cagnotte sur internet, qui leur a permis de recueillir plus de 4800€ et de nombreux pots de peinture offerts par une entreprise, et rassemble aujourd'hui toutes les bonnes volontés.

"Délit d'embellissement"

La mairie de Jean-Claude Gaudin ne l'entend pourtant pas de cette oreille et s'oppose à cette initiative. Le maire a d'ailleurs a transmis une lettre d'avertissement au député Jean-Luc Mélenchon qui soutient cette "auto-organisation". 

"Ca prend une ampleur que ça ne devrait pas au niveau de la ville, s'étonne Sophie Camard, la suppléante de Jean-Luc Mélenchon, à l'Assemblée nationale. Il faut quand même imaginé la colère des parents d'élèves et des habitants quand on en arrive à faire cela"

Un bras de fer qui n'empêchera pas les parents d'élèves d'agir. Selon eux, il n'existe pas dans la loi française de "délit d'embellissement". De son côté, la mairie de Marseille n'a pas donné suite aux demandes d'interview.

Stéphane Béranger avec XA