RMC

Mort d'une femme sapeur-pompier: "On lui rendra un hommage à la hauteur de son sacrifice"

Une femme sapeur-pompier volontaire est décédée (illustration)

Une femme sapeur-pompier volontaire est décédée (illustration) - AFP

Une femme sapeur-pompier volontaire a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent incendie qui continue de ravager forêts et garrigues dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales). "Une nouvelle très douloureuse" pour Nicole Villard, la maire de la commune du Boulou où habitait la victime.

La terre brûle toujours ce vendredi matin autour de Cerbère (Pyrénées-Orientales). Un important incendie s'est déclaré jeudi soir et a déjà brûlé plus de 125 hectares de forêts et garrigues. Mais ce feu a surtout fait une victime: une femme sapeur-pompier volontaire qui a péri vers 02H00 du matin alors qu'elle luttait contre l'incendie.

Il s'agit d'une mère de famille d'une cinquantaine d'années qui se trouvait dans un groupe d'intervention lorsque le feu a brusquement changé de direction et les flammes se sont violemment rabattues sur les soldats du feu, ont précisé les secours sur place. "C'est une pompier volontaire qui était dans la caserne déjà depuis plus de 20 ans et son fils est lui-même pompier volontaire", témoigne avec émotion, sur RMC, Nicole Villard, la maire de la commune du Boulou où habitait la victime.

"Un moment très pénible"

"C'est une nouvelle très douloureuse, très triste et je m'apprête ce matin à soutenir la famille et ses collègues de la caserne qui ont vécu un moment très intense et pénible.", poursuit encore l'élue. Et d'assurer: "On lui rendra un hommage à la hauteur de son sacrifice".

Quelque 190 pompiers ont lutté toute la nuit contre le sinistre, aidés de 35 engins. Ces effectifs devaient être portés dans la matinée de vendredi à 240 soldats du feu au total, avec des renforts des départements voisins de l'Aude et de l'Hérault, a précisé à l'AFP le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise.