RMC

Nationaliser les banques: «Prématuré et à côté du sujet», dit Besson.

Eric Besson, sur BFMTV et RMC.

Eric Besson, sur BFMTV et RMC. - -

Invité ce lundi de Bourdin 2012 sur RMC/BFMTV, le ministre de l'Industrie Eric Besson écarte l'idée suggérée par certains économistes de nationaliser les banques françaises pour les protéger de la crise européenne.

Pour Eric Besson, il « paraît totalement prématuré et à côté du sujet aujourd'hui d'évoquer cette hypothèse ». Il a affirmé sa confiance dans la solidité des banques françaises, soulignant qu'elles ont « très bien passé » les tests de résistance européens cet été. Il a également affirmé que les pays du G7 avaient rappelé ce week-end que les banques centrales étaient prêtes à fournir des liquidités aux banques au cas où elles en auraient besoin.

La BNP Paribas, le Crédit Agricole et la Société Générale sont sous la menace d'une dégradation de leur note, d'ici quelques jours, par l'agence Moody's. Depuis quelques semaines, la plupart des banques françaises sont dans la tourmente. Depuis le début de l'été, leurs valeurs sont pilonnées sur les marchés financiers. La Société Générale en tête, dont l'action a perdu 51% depuis le 1er janvier. Elles détiennent, pour beaucoup, un grand nombre d'emprunts d'Etat en Grèce, dont la possible faillite les mettrait en grande difficulté.

La Rédaction