RMC

Naturalisation de Lassana Bathily: "Je suis vraiment content pour lui"

Lassana Bathily va être naturalisé français ce mardi

Lassana Bathily va être naturalisé français ce mardi - FRANCOIS GUILLOT / AFP

Le gouvernement a décidé de naturaliser cet employé malien qui a aidé des clients à se dissimuler pendant la prise d'otages à la supérette casher de la Porte de Vincennes, la semaine dernière. RMC était auprès de ses proches quelques instants après cette officialisation. Témoignages.

Près de 300 000 personnes avaient signé une pétition en ce sens. Ils ont été entendus. Arrivé en France en 2006, Lassana Bathily, l'employé malien de l'hypermarché casher qui a aidé des clients à se dissimuler dans la chambre froide pendant la prise d'otage, cours de Vincennes à Paris, sera naturalisé français mardi, a annoncé jeudi Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur.

Au foyer de travailleurs migrants du Nord de Paris où habite encore sa famille et ses amis, Lassana Bathily fait la fierté de tous comme l'a constaté RMC. "Je suis très content pour lui et de ce qu'il a fait", assure l'un d'entre eux. Une satisfaction partagée par un autre de ses amis: "On est content que la France le reconnaisse... La naturalisation c'est bien pour lui". Force est de constater: ici, Lassana est perçu comme un héros.

"C'est même arrivé aux oreilles du président du Mali"

Abdoulaye Bathily, son cousin germain, n'en revient toujours pas : "Cela a pris une telle proportion sur les réseaux sociaux notamment. Tout le monde se l'arrache… C'est même arrivé aux oreilles du président du Mali qui l'a reçu lundi matin". Mais entre l'attentat de l'Hyper Cacher et sa rapide médiatisation, cette semaine a été difficile à digérer pour Lassana comme en témoigne, dans Bourdin Direct, son ancien professeur de langue, Alexandre Adamopoulos.

"Le fait qu'il soit naturalisé va certainement lui faciliter des choses. Mais je pense que ce qui a vraiment changé sa vie c'est ce qui s'est passé la semaine dernière. C'est quelque chose de très traumatisant". Avant la cérémonie de naturalisation, Lassana s'est coupé du monde car il a besoin de souffler. Selon son entourage, il prépare un voyage vers le Mali pour aller voir ses parents. Là-bas, le président Keita l'a promis: Lassana sera accueilli sur un tapis rouge.

M.Ricard avec V.Joanin et A.Perrin