RMC

Nicolas Sarkozy se dit confiant et appelle au rassemblement

Nicolas Sarkozy, devancé par son rival socialiste François Hollande à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle en France, a dit aborder le second tour avec confiance et a appelé au rassemblement autour de son projet. /Photo prise le 22 avril 2

Nicolas Sarkozy, devancé par son rival socialiste François Hollande à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle en France, a dit aborder le second tour avec confiance et a appelé au rassemblement autour de son projet. /Photo prise le 22 avril 2 - -

Nicolas Sarkozy, devancé par son rival socialiste François Hollande à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle, a dit aborder le second tour avec confiance et a appelé au rassemblement autour de son projet.

Nicolas Sarkozy, devancé par son rival socialiste François Hollande à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle en France, a dit aborder le second tour avec confiance et a appelé au rassemblement autour de son projet.
Le président sortant a estimé que "les Français avaient exprimé un vote de crise" témoignant de leurs angoisses. "J'accueillerai tous ceux qui souhaitent se rassembler autour de mon projet, je le ferai sans aucun esprit partisan", a déclaré Nicolas Sarkozy. "Le moment crucial est venu, celui de la confrontation des projets et du choix des personnalités", a-t-il poursuivi devant ses partisans, appelant à l'organisation de trois débats avec son rival entre les deux tours, sur les questions "économiques et sociales, sur les questions de société et sur les questions internationales".

Hollande ne veut qu'un débat

François Hollande a répété qu'il ne voulait qu'un seul débat. "Je souhaite remercier tous ceux qui m'ont soutenu dès le premier tour, grâce à leur mobilisation nous pouvons aborder le second tour avec confiance", a dit Nicolas Sarkozy, qui est crédité de 25% à 27% des suffrages contre 28,4% à 29,3% pour François Hollande, selon les instituts de sondage.

REUTERS