RMC

Nissan réclame 83 millions d'euros à Carlos Ghosn

RMC
Le groupe japonais veut ainsi récupérer une "partie significative" des dommages causés par des années de "mauvaise conduite et d'activités frauduleuses".

Nissan a porté plainte mercredi devant un tribunal civil au Japon pour réclamer 10 milliards de yens, soit 83,4 millions d'euros, de dommages et intérêts à son ancien patron Carlos Ghosn, qui poursuit lui-même le constructeur automobile pour rupture abusive de son contrat.

Le groupe japonais explique dans un communiqué que cette plainte vise à récupérer une "partie significative" des dommages causés selon lui par son ancien patron durant des années de "mauvaise conduite et d'activités frauduleuses" de sa part.

Ces dommages-intérêts doivent compenser des dépenses que Nissan dit avoir subies à cause des "pratiques corrompues" de son ancien patron, comme son usage de résidences à l'étranger sans payer de loyer, son utilisation à des fins privées de jets aux frais de l'entreprise, ou encore des versements à sa soeur aînée pour des services de conseil fictifs selon le groupe.

La rédaction de RMC (avec AFP)