RMC

"Objectif Terre": ces innovations qui vont rendre la voiture électrique plus accessible

Chaque matin, un sujet pertinent concernant l'environnement planétaire et les bonnes résolutions à prendre pour sa protection.

On le sait: les voitures thermiques sont amenées à disparaître. Le Danemark demande même l’interdiction de leur vente en Europe dès 2030, encore faut-il qu’il y ait des alternatives. 

Une dizaine d’Etats membres soutiennent ainsi cette proposition du Danemark. Le but: faire de l’Europe le 1er continent climatiquement neutre vers 2050.

Les chercheurs du monde entier travaillent à rendre la voiture électrique plus accessible pour tous. Et c’est peut-être bien Renault qui sera la 1ère à y arriver. En tout cas, la marque française propose une véritable bombe en Chine: un petit SUV citadin low cost, la City K-ZE, à partir de... 7200€ seulement. Autonomie: 271km. Il suffit de 30 minutes sur une prise rapide pour recharger la batterie à 80%. Si ça marche elle pourrait débarquer en Europe pour moins de 10 000€, sous la marque Dacia. Ce serait une vraie révolution. Mais il faudra patienter, minimum 5 ans pour la voir arriver chez nous.

Le gros problème des voitures électriques reste le prix des batteries, et là, aussi, il pourrait fondre comme neige au soleil.

La bonne nouvelle nous vient cette fois de Tesla qui a annoncé travailler sur la production de batterie Lithium-Ion sans cobalt, métal rare et donc cher. Le prix de la batterie serait alors quasiment divisé par 10… Pour une voiture citadine qui ne coûterait plus qu’entre 1000 et 1500€, pas plus cher que de devoir remplacer son embrayage par exemple.

Autre innovation, sur l’autonomie de la batterie cette fois, des chercheurs américains ont mis au point une batterie au dioxyde de carbone qui permettrait de dépasser les 1000km d’autonomie. Elle permettrait aussi de donner un nouveau débouché au CO2 qui pollue l’atmosphère.

Une fois qu’on a la batterie, encore faut-il pouvoir la recharger...

Et là, la bonne idée vient de l’entreprise anglaise Urban Electric Network : une bonne de recharge rétractable. Elle peut disparaître sous terre quand elle n’est pas utilisée… comme les recharges ont généralement lieu la nuit ça permet de libérer le passage en journée. Il suffira d’une appli pour la faire sortir de terre. Plus de 190 millions de places de stationnement sont envisagées partout en Europe.

Globalement sur le plan de l’électrique, ça devrait énormément bouger dès le 1er janvier prochain. Les constructeurs attendant la mise en place de la nouvelle réglementation sur le malus écologique…