RMC

Ouverture de la chasse: "avec la sécheresse et la chaleur, les conditions sont favorables"

Un chasseur dans les marais de Graignes, dans la Manche, le 21 août 2010.

Un chasseur dans les marais de Graignes, dans la Manche, le 21 août 2010. - AFP

TEMOIGNAGES - C’est un peu "la rentrée des classes" des chasseurs, avec l’ouverture ce dimanche de la chasse au gibier à poils et à plumes dans la moitié sud de la France.

Ce dimanche, c’est l’ouverture de la chasse au gibier à poils et à plumes dans la moitié sud de la France, jusqu'au 29 février 2016 inclus - ailleurs, ce sera dimanche prochain ou le suivant. Cette année 2015 devrait être un bon cru, comme l’ont confié des chasseurs de la Haute-Garonne à RMC.

La météo caniculaire de cet été est un atout incontestable, notamment "pour le développement du petit gibier", explique le président de la fédération départementale Jean Bernard Portet:

"Les conditions de sécheresse et de chaleur sont favorables au développement et à la reproduction", précise-t-il à RMC. "Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est l’humidité et la pluie qui sont vecteurs de maladies et qui maintiennent un état sanitaire moyen sur les sols".

"Un bon moment de convivialité"

Sur le terrain, Il y aura du "potentiel cynégétique", disent les spécialistes. Autrement dit, il y aura des faisans, des perdrix rouges, des palombes et même des lapins. Arnaud Gaugeard est allé chasser ce dimanche matin. Pour lui, c’est "chaque fois un jour particulier":

"C’est une rentrée des classes pour nous", s’amuse-t-il. "On va y être! Ce sera un bon moment de convivialité, de promenades dans les champs".

Dans le département de la Haute-Garonne, 14.000 chasseurs sont attendus sur le terrain pour cette ouverture de la chasse.

C. P. avec Anaïs Denet