RMC

Pas une voix écologiste ne manquera à Hollande selon Joly

Eva Joly a confirmé le soutien "plein et entier" des écologistes à François Hollande en participant dans le public à un meeting du candidat socialiste à Limoges. /Photo prise le 27 avril 2012/April 27, 2012. REUTERS/Regis Duvignau

Eva Joly a confirmé le soutien "plein et entier" des écologistes à François Hollande en participant dans le public à un meeting du candidat socialiste à Limoges. /Photo prise le 27 avril 2012/April 27, 2012. REUTERS/Regis Duvignau - -

LIMOGES, Haute-Vienne (Reuters) - L'ex-candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle, Eva Joly, a confirmé vendredi le soutien...

LIMOGES, Haute-Vienne (Reuters) - L'ex-candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle, Eva Joly, a confirmé vendredi le soutien "plein et entier" des écologistes à François Hollande en participant dans le public à un meeting du candidat socialiste à Limoges.

L'ancienne magistrate, qui a remporté le 22 avril 2,31% des voix, a assuré qu'elle n'avait "aucun doute" sur le respect de l'accord passé avec le Parti socialiste en vue des législatives.

"Le message est très clair, limpide : c'est le soutien des écologistes à la candidature de François Hollande. Pas une voix ne manquera à François Hollande le 6 mai", a-t-elle dit à la presse dans les tribunes du Zénith de Limoges.

Eva Joly, qui était notamment accompagnée de la secrétaire nationale d'EE-LV Cécile Duflot, a ajouté ne pas regretter de ne pas monter sur scène.

"C'est le meeting de François Hollande, c'est lui le candidat. Moi, je montre mon soutien plein et entier", a-t-elle expliqué.

Cinq jours après le premier tour, Eva Joly a analysé son score jugé décevant par beaucoup, par le désir des électeurs de ne pas disperser leurs votes.

"Nous représentons beaucoup plus", a-t-elle dit, évoquant "la crise, le vote utile, la peur d'avoir une deuxième mandature de Nicolas Sarkozy".

"L'objecif numéro un est atteint: la gauche est en tête et François Hollande va gagner cette élection avec l'appui de tous les écologistes", a-t-elle ajouté.

L'ex-candidate a ajouté n'avoir aucun doute sur le respect de l'accord passé en novembre avec le PS, qui réserve à EE-LV une soixantaine de circonscriptions, ce qui leur laisse espérer un groupe à l'Assemblée nationale (15 élus).

"Je n'ai aucun doute, aucune crainte pour les accords des législatives", a-t-elle dit.

Elizabeth Pineau, édité par Jean-Loup Fiévet

REUTERS