RMC

Guide Michelin: pourquoi Sébastien Bras, 3 étoiles, ne veut plus en faire partie

L'édition 2018 du guide Michelin, dévoilée aujourd'hui, ne mentionnera pas le restaurant triplement étoilé du chef Sébastien Bras... à la demande de ce dernier.

Pour la première fois depuis longtemps, le chef n'angoisse pas à l'idée de garder ses fameuses et tant recherchées étoiles Michelin. Et pour cause: Sébastien Bras, au "Suquet" à Laguiole, en Aveyron, a demandé au guide de ne plus y figurer. C'est une première dans l'histoire de la gastronomie.

Pour justifier sa demande, exprimée dès septembre et prise en accord avec son père, Sébastien Bras, le chef étoilé de 46 ans, à la tête du restaurant familial depuis 10 ans, met en avant la trop "grande pression" de cette distinction.

"Tous les jours, mon restaurant est complet, midi et soir, de début avril à mi-novembre" expliquait-il sur RMC. "Ca fait quelques années qu'on s'est dit 'Pendant combien de temps on va avoir cette tension perceptible au quotidien? Est-ce qu'on veut ça jusqu'à la fin de notre carrière?' C'est le prix de ma liberté".

"Ma cuisine sera libérée, épanouie, plus détendue"

Il y a 5 mois, il a donc finalement décidé d'y renoncer. Mais rien ne changera pour les clients de son établissement, selon lui: "Je suis aujourd'hui un des restaurants trois étoiles les moins chers de France. L'offre ne va pas changer. Je pense même que ma cuisine va s'en retrouver quelque part, libérée, épanouie, plus détendue". 

Même s'il dénonce le poids du Michelin au quotidien, pas question pour autant de nier l'importance de cette institution gastronomique. "J'ai beaucoup trop de respect pour cette institution. Je sais ce qu'elle nous a amené, je lui en serai éternellement reconnaissant". 

Sébastien Bras en est sûr, plusieurs de ses confères subissent cette pression au quotidien. Le groupe Michelin, de son côté, ne craint pas d'autres défections. 

Anaïs Bouitcha et X.A