RMC

Le rappeur Ademo, du duo PNL, en garde à vue pendant 24 heures: ce que l'on sait

L'artiste de 33 ans sera jugé en janvier prochain à Paris pour "usage de stupéfiants", "outrage" et "rébellion" après une interpellation mouvementée.

Figure majeure du rap français, Ademo, l'un des deux frères du groupe PNL, sera jugé en janvier prochain à Paris pour "usage de stupéfiants", "outrage" et "rébellion" après une interpellation mouvementée et 24 heures de garde à vue.

Interpellé samedi en fin d'après-midi et placé en garde à vue au commissariat du XIVe arrondissement de Paris, Ademo, Tarik Andrieu de son vrai nom, âgé de 33 ans, a été libéré dimanche après-midi et s'est vu remettre une convocation pour être jugé devant le tribunal correctionnel en janvier 2021, a indiqué le parquet de Paris.

Selon un récit policier de l'interpellation, une patrouille a vu Ademo en train "de préparer une 'cigarette artisanale'" dégageant une "forte odeur caractéristique du cannabis" et a voulu contrôler son identité.

Ademo se serait alors tout de suite montré "agressif verbalement" et aurait refusé de se soumettre au contrôle. 

Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux samedi en fin d'après-midi, on voit le musicien originaire de la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, être plaqué au sol puis menotté par plusieurs policiers dans le quartier d'Alesia. 

La rédaction de RMC (avec AFP)