RMC

Perdus au milieu du Pacifique, ils survivent pendant 29 jours

-

- - Michelle_Raponi / CC

Perdus dans le Pacifique, deux habitants des îles Salomon ont survécu 29 jours grâce à des noix de coco, des oranges et des prières, avant d'être secourus au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, à 400 kilomètres de là.

Ce n’est pas le scénario du remake du film "Seul au monde" avec Tom Hanks, c'est bien la mésaventure que deux habitants des îles Salomon ont vécue début septembre. Les deux hommes se déplaçaient en bateau entre deux des îles de cet archipel paradisiaque.

Sauf que leur voyage s'est transformé en un véritable cauchemar. Les deux hommes ont été surpris par une énorme tempête, pris dans une pluie battante et des vents violents.

Problème: leur batterie GPS était à plat et comme la nuit approchait ils ont dû éteindre le moteur de leur bateau pour économiser leur carburant. Ils ont ensuite dérivé loin, très loin. Heureusement, ils avaient emporté quelques vivres: des oranges qu'ils ont donc mangées pendant 9 jours.

Eau de pluie, noix de coco et "foi en Dieu"

Lorsque celles-ci ont été épuisées, les deux hommes ont expliqué avoir survécu grâce à l'eau de pluie, à des noix de coco "et à notre foi en Dieu car nous prions jour et nuit".

Recueillant l'eau de pluie dans un sac de toile, les deux hommes allumaient leur moteur dès qu'ils apercevaient sur l'eau une noix de coco, et se précipitaient pour la récupérer.

La voile les a entraînés vers l'île de Nouvelle-Bretagne en Papouasie-Nouvelle-Guinée où ils ont aperçu au loin un pêcheur. Ils ont démarré le moteur pour une dernière accélération en sa direction, mais sont tombés en panne de carburant. Le pêcheur a fini par les repérer mettant fin à presque un mois d'errance en mer.

Les deux hommes sont encore à Pomio sur l'île de Nouvelle-Bretagne, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le temps que des dispositions soient prises pour les ramener aux îles Salomon.