RMC

Ploërmel: jugée ostentatoire, la statue de Jean-Paul II doit déménager

La statue de Jnea-Paul II, à Ploërmel, dans le Morbihan.

La statue de Jnea-Paul II, à Ploërmel, dans le Morbihan. - David Ademas -

Le tribunal administratif, saisie par une association de défense de la laïcité, a jugé que la statue de Jean-Paul II, érigée sur une place de Ploërmel, dans le Morbihan, présentait un caractère ostentatoire et devait être retirée de l'espace public. Sur RMC, le maire se défend de tout caractère religieux.

C'est un hommage au "rôle politique" qu'a eu l'ancien Pape Jean-Paul II, selon ses défenseurs, dont le maire et le prêtre. Mais pour ses opposants, la statue de l'ancien pape, érigée sur l'espace public à Ploërmel, dans le Morbihan, est un signe religieux ostentatoire. Le tribunal administratif de Rennes, saisie par l'association laïque La Fédération de la libre pensée, vient d'ordonner son retrait du domaine public. Le tribunal estime que cette œuvre, offerte à la ville par un artiste russe, entre en contradiction avec la loi de 1905 de séparation des Églises et de l'État, car elle est érigée sur une place publique de la ville de Ploërmel. La ville de Ploërmel a donc 6 mois pour retirer la statue de son emplacement actuel.

Le tribunal fait valoir que "la statue du pape Jean Paul II, érigée en 2006, est entourée d'une arche surplombée d'une croix, symbole de la religion chrétienne, qui, par sa disposition et ses dimensions, présente un caractère ostentatoire".

"Érigée pour célébrer l'homme d'État qu'était Jean-Paul II"

Une décision qui étonne Patrick Le Diffon, maire UMP de Ploërmel. "Cette statue a été érigée par la municipalité en place à l'époque pour célébrer l'homme d'État qu'était Jean-Paul II, explique-t-il sur RMC. C'est pour moi une célébration de cet homme qui était plus que respectable". "En 2006, lorsqu'elle a été érigée, elle a fait l'objet à l'époque de discussions âpres mais intéressantes, qui ont abouti à la validation de son implantation. Aujourd'hui, elle fait partie du paysage, quand on vient à Ploërmel on vient voir la statue".

"Je trouve affligeant qu'on en soit encore là aujourd'hui, regrette le curé de Ploërmel, le père Pierre Joubaud. En quoi cette statue porte atteinte à la liberté? La population de Ploërmel est dans son ensemble pour le maintien de cette statue là où elle est".

"Des processions et des messes devant la statue"

Mais pour David Gosselan, président de la Fédération de la libre pensée, cette statue n'a rien d'un simple hommage à "l'homme d'Etat" qu'était l'ancien Pape. "Le jour de la canonisation de Jean-Paul II, il y a eu des processions et des messes devant la statue", a-t-il expliqué ce mardi dans les Grandes Gueules. "C'est un monument religieux dans l'espace public", a-t-il insisté.

Le maire, Patrick Le Diffon va faire appel auprès du tribunal de Nantes, et demander un sursis à exécution pour ne pas être forcé de retirer la statue. Si son appel est rejeté, il assure qu'il se pliera à la décision de justice et déplacera la statue dans un lieu privé.

Philippe Gril avec Anaïs Bouitcha