RMC

A Nice, la communauté musulmane endeuillée se dresse "contre la barbarie"

TÉMOIGNAGES – Quelque 21 familles musulmanes ont été décimées dans l'attentat de Nice. RMC a assisté dimanche soir à une cérémonie religieuse, organisée pour cette communauté meurtrie dans une mosquée de la ville.

Parmi les victimes de l’attentat de Nice, de nombreuses familles venues de la Madeleine ou des Moulins, des quartiers populaires situés tout près du bord de mer. Le 14-Juillet sur la Promenade des Anglais est une tradition pour les habitants de ces immeubles.

En tout, 21 familles musulmanes ont été touchées par le drame. Des familles qui très souvent comptent plusieurs morts et beaucoup de blessés. RMC a assisté dimanche soir à une cérémonie religieuse, organisée pour ces victimes musulmanes dans une mosquée de la ville.

"Restez tous debout"

Cette cérémonie était marquée par une prière bien particulière, celle de l’absent. Dans la salle de prière, près de 300 personnes se sont réunies, parmi lesquelles des familles de victimes. Elles ont perdu un enfant, une mère, un cousin... Mahmoud Benzamia, l’imam de la mosquée, leur adresse un message:

"Restez tous debout. Dites que nous sommes tous contre la barbarie", martèle-t-il.

"Ma soeur a été tuée par un monstre"

Saloua a perdu sa sœur Nadia, 42 ans, qui laisse quatre enfants. Une musulmane fauchée par le camion sous les yeux de sa famille.

"Pour moi, ma sœur a été tuée par un monstre, et surtout pas quelqu'un qui suivait notre religion", fulmine Saloua.

Pendant la prière, assis sur la moquette bleue, de nombreux non musulmans. Ce sont majoritairement des amis des victimes. Le docteur Bruno Daune, lui, n’avait jamais franchi la porte d’une mosquée.

"C'était une obligation profonde et humaine de venir. Je voulais rendre un hommage au-delà des clivages, au-delà des différences", explique-t-il à RMC.

A la fin de la cérémonie, musulmans et non musulmans ont partagé un repas, comme un message adressé à ceux qui veulent les diviser.

C. P. avec Céline Martelet