RMC

Attaque préparée, venger Cheriff Chekkat, couteaux en céramique: ce que l'on sait de l'agression de la prison de Condé-sur-Sarthe

Le détenu radicalisé qui a agressé deux surveillants avant de se retrancher avec sa compagne à la prison de Condé-sur-Sarthe mardi, a été interpellé. Selon les premiers éléments, son acte était prémédité.

L'agresseur de la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne a été interpellé mardi soir après l'assaut du Raid. Sa compagne a été tuée au cours de l'assaut.

Michael Chiolo a poignardé deux surveillants à la prison de haute sécurité de Condé-sur-Sarthe vers 9h45, les blessant grièvement. Il s'est ensuite retranché toute la journée avec sa compagne dans l'unité de vie familiale de la prison, petit appartement privé dans l'enceinte de la prison, supposé permettre une vie intime.

Pas de fouille

Vers 19h, le Raid a lancé l'assaut permettant l'interpellation de l'homme de 27 ans et entraînant le décès de sa femme, soupçonnée d'avoir introduit le couteau en céramique qui a servi à l'agression.

L'attaque semble avoir été préméditée. Le détenu à notamment profité d'un séjour en unité de vie familiale pour faire entrer son épouse et complice dès lundi. C'est elle qui aurait introduit les armes en prison, de simples couteaux en céramique qui lui ont permis de passer les portiques de sécurité sans difficulté car ils ne reconnaissent que le métal et elle n'a pas été fouillée.

Venger Cheriff Chekkat

Les fouilles ne sont pas systématiques, d'autant plus qu'elle prétendait être enceinte, sans doute pour mieux dissimuler les armes et la ceinture d'explosif factice, selon une source proche du dossier.

D'après les témoignages des surveillants blessés le couple a prétexté un problème pour faire venir les agents et les agresser. Le détenu a crié ‘Allah Akbar’ et il a alors expliqué vouloir venger Cheriff Chekkat, le terroriste du marché de Noël de Strasbourg, abattu par les forces de l'ordre en décembre dernier. Les enquêteurs doivent désormais chercher à établir quels liens unissaient les deux hommes.

Marion Dubreuil (avec Guillaume Dussourt)